En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Steve, un Binchois, invente un nouvel art martial: le combat à l'aide d'une CANNE (vidéo)

logo de RTL info RTL info 18-02-20 RTL info
Steve, un Binchois, invente un nouvel art martial: le combat à l'aide d'une CANNE (vidéo) © Fournis par RTL info Steve, un Binchois, invente un nouvel art martial: le combat à l'aide d'une CANNE (vidéo)

A la suite d'un grave accident de la route en 2000, Steve Clara a développé une méthode de défense à l'aide d'une canne qu'il transmet désormais à d'autres sur les tatamis.

C'est l'histoire d'un Binchois qui voulait porter un message d'espoir. Vous connaissez probablement le jiu-jitsu, un art martial japonais. Sans aucun doute, vous savez ce qu'est une canne. Oui, l'objet qui permet de prendre appui tout en marchant. Eh bien Steve Clara, 43 ans et père de trois enfants, a eu l'idée de combiner le jiu-jitsu avec cet objet du quotidien pour inventer un nouvel art martial: le Tsue Gei Jutsu. Ce machiniste d'une entreprise hennuyère nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous.

D'une réflexion à l'actionTout commence par un drame. Nous sommes en 2000. Steve est alors chauffeur poids lourd et est victime d'un accident de la route à Pont-à-Celles. L'accident va le clouer sur une chaise roulante durant 8 semaines. Une longue période de revalidation va s'en suivre pour cet amoureux d'art martial qui a commencé à pratiquer dès 1993. "Durant près de deux ans, j'ai dû marcher avec une canne", raconte-t-il.

C'est durant cette période douloureuse que l'idée de développer une méthode de défense avec sa canne va lui traverser l'esprit. "L'idée m'est venue très vite. Je suis quelqu'un qui vit à fond les arts martiaux (…) A l'époque, les médecins me disaient que je ne pourrais plus jamais remonter sur un tatami. J'étais un petit peu mal à l'aise, car j'ai toujours aimé les arts martiaux. Je me suis alors demandé: si on venait m'agresser avec mon handicap maintenant, comment est-ce que je pourrais me défendre?"

Canne2 © Fournis par RTL info Canne2 De l'ombre à la lumière

Pendant des années, l'homme va développer ses techniques en silence, dans le plus grand des secrets. "J'ai tout codifié. Tout ce qui est technique Jiu-Jitsu, mais uniquement avec la canne: projections, étranglements, clés, etc. Seuls ma femme et mon maître étaient au courant." Mais sous l'impulsion de son maître en art martial, il y a 7 ans, il décide de sortir du bois et de rendre publique sa discipline: le Tsue Gei Jutsu. Le mot Tsue signifie 'canne' en japonais. "Dans les arts martiaux, chaque semaine il y a des séminaires ou des stages. Je suis allé à un stage à Marcinelle. Et pour la toute première fois, j'ai donné cours à des élèves." L'expérience reste gravée dans la mémoire de Steve. "Quand ils ont vu la canne pour la première fois, les gens étaient un peu sceptiques. Ils se sont dit 'il va travailler avec ça'. Depuis ce jour-là, ça part en flèche."

Il faut se donner les moyens. Tout est réalisable

"Genkotsu", son club basé à Carnières dans la province du Hainaut, ne désemplit pas et chaque semaine une soixantaine d'adhérents assistent à des cours d'art martial en tout genre, dont le Tsue Gei Jutsu. "J'ai de tout. Ca va de jeunes de 5 ans - on travaille différemment avec eux - jusque 70-80 ans. C'est mixte: Femmes, hommes, enfants, adultes." Et quasi tous les weekends, c'est à l'étranger que Steve se déplace pour promouvoir sa discipline: "Je suis en train de former quelques professeurs. Pour l'instant, j'ai un professeur qui donne cours en Corse, un représentant en Italie, en Suisse, en France, en Angleterre. Très souvent, je leur rends visite. Je suis très rarement en Belgique le weekend", raconte le père de famille qui a déjà dû se servir de sa canne hors des tatamis:"Une seule fois, j'ai vraiment dû l'employer pour me défendre. Trois personnes ont voulu m'agresser. On va dire ça s'est bien passé pour moi."(rires)

steve2 © Fournis par RTL info steve2

Ce vendredi, Steve Clara sort un livre où il évoque en long et en large sa discipline: "Tseu Gei Jutsu, l'art de la canne". Et s'il met autant d'énergie dans sa discipline, c'est surtout et avant tout pour transmettre le message suivant: "Quand on veut, on peut. Il faut se donner les moyens. Tout est réalisable. Moi, j'ai eu de la chance de m'en sortir, mais certaines personnes qui se laissent aller suite à un petit handicap."

 

Publicité
Publicité

A lire sur RTL info

image beaconimage beaconimage beacon