Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Changement de garde à la mairie de Stanstead

logo de La Tribune La Tribune 2021-09-28 Jacynthe Nadeau - La Tribune
Il y a course à la mairie à Stanstead pour succéder au maire Philippe Dutil, qui se retire après trois mandats et sollicite plutôt un siège de conseiller municipal aux élections du 7 novembre. © Archives La Tribune, Michelle Boulay Il y a course à la mairie à Stanstead pour succéder au maire Philippe Dutil, qui se retire après trois mandats et sollicite plutôt un siège de conseiller municipal aux élections du 7 novembre.

Il y a course à la mairie à Stanstead pour succéder au maire Philippe Dutil, qui se retire après trois mandats et sollicite plutôt un siège de conseiller municipal aux élections du 7 novembre.

Ex-conseiller municipal durant deux mandats en 2002-2005 et 2009-2013, Jody Stone tente un retour à l’Hôtel de Ville comme maire. Il fera la lutte à la citoyenne Sylvie Boudreau, une jeune retraitée qui s’intéresse depuis longtemps à la politique municipale et s’implique activement dans la vie communautaire.  

Élu conseiller pour la première fois à l’âge de 24 ans, Jody Stone a pris une pause de 2013 à 2021 pour s’occuper de ses trois enfants qui étaient très actifs dans les sports, relate-t-il.

Sa famille ayant vieilli, il a désormais plus de temps à offrir à sa communauté et c’est en tant que maire qu’il souhaite poursuivre son implication après avoir été approché, dit-il, par plusieurs concitoyens, dont le maire sortant Philippe Dutil, avec qui il a siégé au cours de ses deux mandats.

S’il est élu, Jody Stone propose de mener rapidement un exercice de consultation publique pour établir un plan de développement stratégique de Stanstead qui viendrait guider le prochain mandat. 

«J’aimerais travailler ce plan en impliquant la population sur des thèmes spécifiques pour qu’elle donne son avis pour bâtir ensemble le Stanstead de l’avenir», confie-t-il.

M. Stone a aussi pour priorité de revitaliser le centre-ville, qui compte un trop grand nombre de bâtiments vides, déplore-t-il, en travaillant avec leurs propriétaires pour trouver des solutions.  

«J’aimerais travailler avec eux pour voir ce qu’on peut faire pour attirer des gens à Stanstead et occuper ces espaces-là. Avec la possibilité de travailler à distance, est-ce qu’on pourrait ouvrir des bureaux satellites à Stanstead par exemple? J’ai aussi d’autres idées pour attirer des gens ici. On a une très belle ville, mais son centre-ville est vide. Il faut donner le goût aux gens de s’y investir.»

Jody Stone est copropriétaire d’une petite entreprise établie à Stanstead depuis 35 ans, Asalco, qui fabrique et distribue des produits d’entretien spécialisés pour le secteur industriel. Il est aussi directeur général d’Ambulance de Stanstead depuis 14 ans et président du Centre de communication Santé Estrie depuis cinq ans.

Jody Stone a été conseiller municipal à Stanstead de 2002 à 2005 et de 2009 à 2013. © Fournie Jody Stone a été conseiller municipal à Stanstead de 2002 à 2005 et de 2009 à 2013.

Douanière à la retraite

Nouvelle venue en politique active, la citoyenne Sylvie Boudreau n’en a pas moins suivi de près le travail du conseil municipal depuis son arrivée à Stanstead en 2004. 

«J’ai participé activement à la vie communautaire comme citoyenne en participant aux réunions du conseil municipal, comme voisine responsable et amicale, et comme fan des commerces locaux en y faisant mes achats et en en faisant leur promotion», souligne Mme Boudreau. 

L’ex-douanière et maître-chien pendant une vingtaine d’années à l’Agence des services frontaliers du Canada a pris sa retraite en 2019 et œuvre bénévolement comme directrice générale du Bazar de Stanstead depuis juin 2020. 

Si elle lorgne la mairie comme premiers pas en politique municipale active, plutôt qu’un siège de conseillère, c’est pour s’assurer d’avoir en main tous les leviers pour faire avancer la ville.

«Tout le monde me pose cette question-là, reconnaît-elle. J’ai comme l’impression qu’à la mairie, je vais avoir plus la chance d’apporter à la municipalité, parce que je vais être une représentante. Je vais pouvoir aller à la MRC, je vais pouvoir embarquer dans des comités, je vais pouvoir aller chercher des contacts et ce qu’il faut de subventions pour faire avancer Stanstead.»

«Je suis une femme d’action, ajoute Sylvie Boudreau, je vais jusqu’au bout de mes projets tout le temps, et j’ai beaucoup de projets et de vision pour la municipalité.»

Parmi ses priorités, Mme Boudreau souhaite améliorer les services aux citoyens, assurer l’équilibre budgétaire de la ville, et faire rayonner la fierté des Stansteadois, entre autres par la promotion des commerces, des industries et des attraits de leur ville.

Sylvie Boudreau était une assidue des séances du conseil municipal quand son travail le lui permettait. Maintenant jeune retraitée, elle a plusieurs idées pour faire avancer Stanstead. © Fournie Sylvie Boudreau était une assidue des séances du conseil municipal quand son travail le lui permettait. Maintenant jeune retraitée, elle a plusieurs idées pour faire avancer Stanstead.

De maire à conseiller?

Après 27 années au conseil municipal de Stanstead dont les 12 dernières à la mairie, Philippe Dutil estime qu’il est temps de passer le flambeau, mais que son expérience peut encore servir la Municipalité.

C’est pour cette raison qu’il ne ferme pas complètement la porte à la politique municipale et soumet plutôt sa candidature comme conseiller au siège numéro 4.

À la veille d’avoir 67 ans en octobre, Philippe Dutil souhaite ralentir un peu, tout en se montrant très ouvert à donner un coup de main à la relève.

«Dans le groupe [du conseil municipal], je suis le plus expérimenté et même chez les employés, je pense que le plus vieux a quatre années d’expérience. Dans plusieurs dossiers, ils pourront se référer à moi», invite-t-il, en rappelant qu’il a toujours aimé les chiffres et que c’est un atout important quand vient le temps de préparer les budgets. 

«Je vais avoir du temps libre si le nouveau maire veut me confier des dossiers.»

Philippe Dutil confirme par ailleurs qu’il donne son appui à Jody Stone pour lui succéder à la mairie, un homme avec qui il a siégé durant deux mandats comme conseiller en 2002 et comme maire en 2009.

«Il sait dans quoi il s’embarque, il est très impliqué dans la communauté et il a de l’expérience. C’est le gars pour la job», tranche-t-il.

Selon le tableau officiel des candidatures en date du 24 septembre, Gaetano Dimauro sollicite le même siège que Philippe Dutil à Stanstead. 

La période de mise en candidatures pour les élections du 7 novembre prend fin à 16 h vendredi.

Après 12 années comme maire de Stanstead, Philippe Dutil souhaite continuer à siéger comme conseiller municipal. © Facebook Après 12 années comme maire de Stanstead, Philippe Dutil souhaite continuer à siéger comme conseiller municipal.
Publicité

Plus du journal La Tribune

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon