Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coronavirus: Cuba met ses touristes en quarantaine

logo de RFI RFI 2020-03-24 Domitille Piron

Une rue de La Havane, ce mardi 24 mars. Cuba fermera ses frontières aux touristes pendant un mois et isolera dans les hôtels ceux qui restent. © Yamil LAGE / AFP Une rue de La Havane, ce mardi 24 mars. Cuba fermera ses frontières aux touristes pendant un mois et isolera dans les hôtels ceux qui restent.

Les touristes en quarantaine. C’est la décision prise par Cuba mardi, qui ferme également ses frontières au tourisme durant au moins un mois. Le gouvernement cubain change de stratégie pour faire face à l’épidémie de coronavirus, alors qu’il souhaitait la semaine dernière encore préserver le principal moteur de son économie.

De notre correspondante à La Havane,

Exit la flânerie dans les rues de la vieille Havane et les plages de Varadero. Les touristes à Cuba ont désormais interdiction de sortie, ils sont à l’isolement dans les hôtels et les maisons d’hôtes.

Cela concerne 32 000 étrangers en voyage qui n’ont pas encore pu quitter l’île, dont 2 500 Français, et les compagnies aériennes Air France et Air Caraïbes n’effectuent plus de liaisons commerciales entre La Havane et Paris.

C’est unrevirement de la part du gouvernement qui souhaitait à tout prix préserver le tourisme, deuxième secteur d’activité économique. Les frontières sont donc désormais fermées à l’entrée des touristes pour au moins un mois.

Les plus populaires sur MSN Québec 📢
COVID-19: Legault table sur une «stabilisation» d’ici 3 semaines
COVID-19: des demandes pour désengorger l'assurance-emploi
Annie Villeneuve est en deuil
COVID-19: toutes les nouvelles

Seuls les résidents cubains peuvent rentrer sur l’île et seront mis en quarantaine durant 15 jours à leur retour dans des centres d’isolement.

Pour l’heure, les 48 cas de nouveau coronavirus confirmés sont uniquement des cas importés.

À lire aussi : Cuba se dit prête à affronter l’épidémie de coronavirus, malgré ses premiers cas

Un mois sans touristes à Cuba et la suspension des voyages entre provinces est un véritable drame économique pour l’État mais aussi pour les plus de 600 000 travailleurs du secteur privé, dont une grande majorité dépend du tourisme.

Un secteur déjà lourdement affecté en 2019, avec une baisse de 15%, attribuée aux sanctions américaines.

Publicité

Plus d'info : RFI

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon