Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Trump entre à pied en Corée du Nord avec Kim Jong Un

logo de AFPAFP 2019-06-30 afp.com
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Le président américain Donald Trump est entré à pied en Corée du Nord dimanche, pour quelques pas historiques avec le dirigeant de ce pays, Kim Jong Un.

Le leader de la Corée du Nord Kim Jong Un marche avec le président américain Donald Trump du côté nord de la frontière intercoréenne dans la zone démilitarisée de Panmunjom le 30 juin 2019 © Brendan Smialowski Le leader de la Corée du Nord Kim Jong Un marche avec le président américain Donald Trump du côté nord de la frontière intercoréenne dans la zone démilitarisée de Panmunjom le 30 juin 2019

Le chef de la Maison Blanche a franchi la limite qui marque la séparation entre les deux Corées dans le village de Panmunjom, où a été signé l'armistice de 1953. Jamais aucun président américain avant lui n'avait foulé le sol de la Corée du Nord.

Carte de la zone de sécurité conjointe de Panmunjom à la frontière Nord-Sud entre les deux Corées © Laurence CHU Carte de la zone de sécurité conjointe de Panmunjom à la frontière Nord-Sud entre les deux Corées

Accompagné de l'homme fort de Pyongyang, vêtu d'un costume Mao anthracite, le milliardaire américain a fait quelques pas en territoire nord-corén, avant de poser à ses côtés pour les journalistes sur la ligne de démarcation.

© Yelim LEE, Minji SUH, Suehan Kim, Ed JONES

"C'est un grand jour pour le monde", s'est-il félicité, tout en se disant prêt à recevoir M. Kim aux États-Unis.

"Je l'inviterais bien, sur le champ, à la Maison Blanche", a-t-il lancé en réponse à la question d'un journaliste.

De son côté, Kim Jong Un s'est dit convaincu de pouvoir "surmonter les obstacles" grâce à ses liens "merveilleux" avec M. Trump.

"Le fait que les deux pays, en dépit d'une longue relation d'hostilité, aient pu se serrer la main pour la paix à l'endroit qui symbolise la division (...) démontre que le présent est meilleur que le passé", a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon