Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

USA: Une version expurgée du rapport Mueller diffusée d'ici la mi-avril

logo de Reuters Reuters 2019-03-29

USA-TRUMP-RUSSIE:USA: Une version expurgée du rapport Mueller diffusée d'ici la mi-avril

USA: UNE VERSION EXPURGÉE DU RAPPORT MUELLER DIFFUSÉE D'ICI LA MI-AVRIL © Reuters/Joshua Roberts USA: UNE VERSION EXPURGÉE DU RAPPORT MUELLER DIFFUSÉE D'ICI LA MI-AVRIL

WASHINGTON (Reuters) - L'Attorney General (ministre de la Justice) William Barr a révélé vendredi qu'il envisageait de rendre publique d'ici la mi-avril une version expurgée du rapport du procureur spécial Robert Mueller sur l'"enquête russe".

Le procureur Mueller a dirigé pendant près de deux ans les investigations portant sur des soupçons d'ingérence russe dans la campagne électorale de 2016, de collusion entre Moscou et des membres de l'équipe Trump et d'entrave à la justice de la part du président américain.

Son rapport, remis il y a une semaine à William Barr, ne fournit pas de preuve permettant de dire que Trump s'est rendu coupable de collusion avec la Russie ou de lui imputer une quelconque obstruction à la justice, a déclaré ce dernier dimanche dernier.

"Chacun sera bientôt en mesure de le lire par lui-même", écrit-il dans une lettre adressée vendredi aux commissions des Affaires judiciaires du Sénat et de la Chambre des représentants.

Il y précise qu'il s'agira d'une version expurgée (à des fins notamment de protection des sources et de respect des règles sur la vie privée) des quelque 400 pages - hors annexes et tableaux - du rapport Mueller et ajoute se tenir prêt à être auditionné par les deux commissions les 1er et 2 mai.

Jerrold Nadler, le président démocrate de la commission des Affaires judiciaires à la Chambre des représentants, a réclamé pour sa part que le rapport Mueller soit remis dans son intégralité au Congrès.

Il a ajouté qu'il demandait toujours que le rapport Mueller soit publié d'ici au 2 avril.

Dimanche dernier, William Barr a adressé une lettre de quatre pages au Congrès résumant les principales conclusions du rapport Mueller.

Il a déclaré que les investigations menées par le procureur spécial et ses équipes n'avaient pas établi que des membres de l'équipe de campagne de Trump ont conspiré avec Moscou dans le cadre de l'ingérence russe dans l'élection de 2016.

Son rapport laisse sans réponse la question d'une possible obstruction de la part du président républicain durant l'enquête. Mais Barr a indiqué que sur la base des éléments réunis, il était arrivé pour sa part à la conclusion qu'ils n'étaient pas suffisants pour envisager des poursuites contre Trump.

(Sarah N. Lynch; Henri-Pierre André pour le service français)

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon