Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Académie Sports-Arts-Études de l'Atlantique : un succès qui ne se dément pas

logo de Radio-Canada.ca Radio-Canada.ca 2019-10-18 CBC/Radio-Canada
© Guy LeBlanc

Le nombre d'inscription a plus que quadruplé et le nombre de disciplines a lui aussi grandement augmenté.

L’Académie est passé de 40 inscriptions à sa première année d’activités, à plus de 180 cette année. Le nombre de disciplines a doublé : la ringuette, le cheerleading et la gymnastique rythmique se sont ajoutés aux programmes de hockey, de golf et de danse déjà en place. 

Adrien Lemay, directeur de l'Académie Sports-Arts-Études © Fournis par Canadian Broadcasting Corporation Adrien Lemay, directeur de l'Académie Sports-Arts-Études

Quand le club de gymnastique rythmique Extenso, à Dieppe, a appris que l’Académie voulait élargir ses horizons, la présidente du club Krista Bernard a immédiatement contacté Adrien Lemay, le directeur de l'institution, pour lui signifier son intérêt. 

Ça faisait plusieurs années qu’on voulait un programme de sport-études parce que le Québec et l’Ontario l’offraient, explique la coentraîneuse-chef du club Extenso, Brigitte Thibault. En l'absence d'un programme de sports-études, les jeunes gymnastes attendaient la fin des classes pour aller s’entraîner jusqu’à tard le soir, explique-t-elle. Elles n’avaient pas de vie sociale ou de temps pour relaxer et nous voulions leur offrir ça parce que c’est important!

Brigitte Thibault est coentraineuse-chef du club Extenso à Dieppe © Fournis par Canadian Broadcasting Corporation Brigitte Thibault est coentraineuse-chef du club Extenso à Dieppe

La gymnastique rythmique est en plein essor au Nouveau-Brunswick. Avec le partenariat entre Extenso et l’Académie Sports-Arts-Études, l’attrait pour les athlètes est grand. Tellement que certains viennent de loin pour y participer. La Jeune Lori Li Blanchard, de Lamèque, a même déménagé dans le sud-est de la province pour pouvoir s’entraîner avec Extenso. 

Ils m'ont demandé si je voulais venir m'entraîner avec eux et ça a grandi de là. Ma mère a dit O.K. parce qu'elle sait que j'aime ça et elle va toujours être là pour me pousser, raconte Lori Li. 

Travail d’équipe

Avec une augmentation aussi rapide des inscriptions à l’Académie, Adrien Lemay affirme que la logistique est rapidement devenue compliquée, mais que grâce à une belle collaboration avec les directions d’écoles et le District scolaire francophone Sud, tout se déroule bien depuis le mois de septembre. 

Le département des transport au niveau du district a fait beaucoup de travail pour ajuster les trajets pour permettre à ces élèves-là de se rendre sur place. Donc ç'a été un gros travail d'équipe.

M. Lemay estime que l’Académie est bien positionnée pour l'avenir. On a quadruplé nos inscriptions en un an, on peut pas quadrupler à chaque année. Il aimerait toutefois bonifier le volet « Arts » de l’Académie avec un programme de musique et d’arts de la scène. 

Le programme de l’Académie Sports-Arts-Études coûte 2000 $ par année aux parents d’enfants qui s'y inscrivent. 

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon