Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Aramco : l’Iran nie les accusations américaines

La guerre diplomatique s'envenime au lendemain des frappes qui ont embrasé deux importants sites pétroliers en Arabie saoudite. L'Iran réplique aux Américains et nie être impliqué dans les attaques. Washington hausse le ton et n'exclut pas des représailles. Si une nouvelle escalade des tensions se profile sur le plan international, l'impact de ces attaques sur le marché mondial du pétrole reste incertain. Le reportage de Fannie Bussières McNicoll.
image beaconimage beaconimage beacon