Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Début des audiences de la coroner sur le drame du CHSLD Herron

Les audiences de l’enquête publique de la coroner débutent ce lundi sur les décès survenus en CHSLD et autres résidences pour aînés lors de la première vague de la pandémie de COVID-19. Les trois prochains jours seront consacrés au CHLSD Herron de Dorval, l’un des plus durement touchés par le virus. La suite des audiences aura lieu en mars. Puis, la coroner Géhane Kamel enquêtera sur une série d’autres résidences pour aînés, soit le CHSLD des Moulins de Terrebonne, la résidence privée pour aînés Manoir Liverpool de Lévis, le CHSLD René-Lévesque de Longueuil, le CSHLD Laflèche de Shawinigan, le CHSLD Sainte-Dorothée de Laval et le CHSLD Yvon-Brunet de Montréal. Compte tenu de la complexité du sujet et du nombre important de décès, un coroner ayant une formation médicale, le Dr Jacques Ramsay, a été nommé pour assister et éclairer Me Kamel tout au long du processus. Seuls les décès survenus entre le 12 mars et le 1er mai 2020 sont visés par l’enquête. « Les coroners interviennent dans les cas de décès violents, obscurs ou qui pourraient être liés à de la négligence. Les décès survenus hors de ces balises, dont ceux qui découlent uniquement d’une infection au coronavirus, ne sont pas investigués par les coroners », était-il précisé dans un communiqué du Bureau du coroner publié quand l’enquête publique avait été annoncée, en juin.
image beaconimage beaconimage beacon