Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Des vacances au soleil malgré la pandémie?

Des voyagistes s’attendent à ce que leur téléphone recommence à sonner avec (un peu) plus de frénésie dans les prochaines semaines. Au moment où le blues automnal et covidien se fait de plus en plus sentir, des Québécois pourraient être tentés de mettre le cap sur le Sud pour profiter de l’étirement de la pause scolaire [bien qu’il y aura de l’enseignement à distance], pendant que d’autres semblent plutôt être attirés par la possibilité de se réunir à l’étranger au-delà de la limite de 10 personnes. Déjà, depuis quelques jours, les clients sont plus nombreux à poser des questions sur les conditions de voyage dans le Sud, rapporte Geneviève Bergeron de Voyages Aqua Terra — Voyage Kamé à Laval. « Les gens commencent à demander plus d’informations et de témoignages de la part de ceux qui sont allés dans le Sud dernièrement. Ils veulent savoir comment ça se passe à destination, est-ce sécuritaire, est-ce que les attractions locales sont fonctionnelles... » Au Club Med, une hausse des réservations de dernière minute pour la fin décembre et le début janvier a été observée dans la dernière semaine. « La perspective de voir arriver l’hiver donne envie aux vacanciers de profiter d’une pause au soleil », soutient Julien Laurent, responsable du marketing et des communications au Canada pour le Club Med.
image beaconimage beaconimage beacon