Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ian rétrogradé en tempête tropicale, des millions d’Américains sans courant

Ian rétrogradé en tempête tropicale, des millions d’Américains sans courant Ian, rétrogradé en tempête tropicale, poursuivait jeudi son chemin destructeur vers la Caroline du Sud après avoir dévasté les côtes de la Floride. Le Centre national des ouragans américain (NHC) a annoncé vers 5h qu’Ian s’était affaibli en tempête tropicale capable de vents allant jusqu’à 105 km/h, tout en soulignant que le risque «d’ondes de tempête potentiellement meurtrières», soit une hausse du niveau de la mer sur le littoral, resterait important jusqu’à vendredi. Légèrement à l’écart du trajet de l’ouragan, près de l’archipel américain des Keys, les mauvaises conditions ont fait chavirer un bateau transportant des migrants. Les gardes-côtes recherchaient encore 20 personnes, trois ayant été sauvées et quatre autres ayant réussi à nager jusqu’au rivage. Ian avait atteint la côte de Cayo Costa, dans le sud-ouest de la Floride, mercredi à 15h. Il y a causé des inondations «catastrophiques», a précisé le Centre national des ouragans. Face à l’ampleur des dégâts, le président américain Joe Biden a déclaré jeudi matin l’état de catastrophe naturelle majeure, débloquant ainsi des fonds fédéraux pour les régions touchées. Quelque 2,6 millions de foyers ou commerces étaient par ailleurs toujours privés d’électricité jeudi matin en Floride, sur un total de 11 millions. L’aéroport de Jacksonville a annoncé fermer pour la journée jeudi, et ceux de Tampa et Orlando avaient cessé tous leurs vols commerciaux mercredi soir. À Naples, des images de la chaîne MSNBC ont montré des rues complètement inondées et les voitures flottant au gré du courant.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon