Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La surconsommation, pire ennemi des forêts

L’agriculture est souvent montrée du doigt dans la déforestation de forêts cruciales pour la biodiversité. Or, 60 % de la disparition des forêts intactes découle maintenant de la demande mondiale croissante pour divers produits de consommation, de l’énergie ou des minerais. C’est du moins ce qu’avancent des chercheurs dans une étude publiée dans One Earth — grâce à des données de géolocalisation et des modèles économiques — pour évaluer l’impact insidieux des exportations mondiales non seulement sur la déforestation, mais aussi sur la dégradation et la fragmentation des forêts intactes sur la planète.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon