Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Yukon River Quest 2022 s’élance

logo de Radio-Canada.ca Radio-Canada.ca 2022-06-23 CBC/Radio-Canada

À Whitehorse, une centaine d’équipes ont pris le départ de la Yukon River Quest 2022. La course qui suit le fleuve Yukon vers Dawson fait son grand retour après deux ans d’absence.

Pour Indrek Kermon, le plus difficile avant le départ, c’est le décalage horaire.

Quand je me réveille le matin, c’est déjà la soirée à la maison, et vice versa», confie le participant qui arrive directement d’Estonie pour réaliser son rêve de descendre le fleuve Yukon.

Les rivières en Estonie sont étroites et pleines de virages, ici il n’y en a quasiment pas, on pagaie presque tout droit tout le temps, mais il y a beaucoup de courant. C’est différent», résume-t-il. Même si c’est sa première participation, il peut compter sur un coéquipier qui a déjà participé à l’épreuve en 2018.

Les participants ont quitté Whitehorse sous les encouragements du public. © /Radio-Canada Les participants ont quitté Whitehorse sous les encouragements du public.

Cette année, en raison du niveau du fleuve, l’organisation a conseillé que seuls les équipages les plus expérimentés participent à l’épreuve.

Un peu plus loin, Jim Terrell se tient près de son canoë qu’il a dessiné et construit lui-même. C’est dingue ce qu’on peut apprendre sur YouTube», plaisante-t-il. Une rame à la main, le Californien sait ce qu’il fait puisqu’il a même participé aux épreuves de course en ligne en canoë-kayak lors de trois olympiades en 1988, 1992 et 1996. Sur le Yukon, il sera loin des distances sur lesquelles il compétitionnait et qui ne dépassaient pas les 2500 m.

Je n’ai jamais vraiment passé 24 heures assis dans un canoë alors ça sera déjà vraiment une épreuve de voir comment je vais le gérer mentalement. On est tous de bons rameurs, mais sur une telle distance c’est une nouveauté pour nous tous.»

Voyant le courant allant dangereusement vite» en roulant vers Whitehorse, il reconnaît que les conditions l’ont un peu inquiété. Si son équipe a décidé de se lancer malgré tout, d’autres ont estimé qu’ils n’étaient pas au niveau ou que les risques étaient trop grands.

La directrice de course de la Yukon River Quest, Mia Lee, a participé 5 fois à l'épreuve en tant que concurrente. © Vincent Bonnay/Radio-Canada La directrice de course de la Yukon River Quest, Mia Lee, a participé 5 fois à l'épreuve en tant que concurrente.

La semaine dernière, nous avons huit équipes qui ont décidé de renoncer», explique Mia Lee, la directrice de course. Nous leur en sommes très reconnaissants, car nous ne voulons pas que les gens mettent leur vie en danger sans raison.»

Face aux risques de cette course en pleine nature, l’organisation affirme avoir mis en place un dispositif adapté, avec un haut niveau de communication», avec des bénévoles aux points de contrôles en pleine nature, et même avec un hélicoptère, mais celui-ci n’interviendra qu’en cas d'extrême urgence.»

Des bateaux à moteur se tiennent prêts à chaque point de contrôle le long du tracé, mais ils y sont stationnés alors si quelqu'un a des ennuis, ils ne seront pas là en 5 minutes, mais peut-être 3 heures donc on rappelle aux participants qu’ils sont seuls et doivent savoir rejoindre la berge s’ils chavirent», explique-t-elle.

Les équipes ont quitté Whitehorse pour Dawson le 22 juin. © Vincent Bonnay/Radio-Canada Les équipes ont quitté Whitehorse pour Dawson le 22 juin.

Les organisateurs de la course travaillent avec un consultant en gestion des risques, communiquent avec beaucoup de personnes sur le terrain : des riverains et des communautés comme Carmacks et la Première Nation Little Salmon/Carmacks pour avoir le plus d’informations possibles sur les conditions en temps réel sur le fleuve, et ce jusqu’au dernier moment. Et c’est un go !», confirme la directrice de course.

Avec les informations d'Anna Desmarais

Publicité

Plus de Radio Canada

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon