Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le boycottage de CHOI Radio X par les annonceurs tient toujours

Le boycottage de CHOI Radio X par les annonceurs tient toujours Huit mois après la vague de retrait des annonceurs à CHOI-FM, la plupart des entreprises qui avaient pris part au mouvement ne sont pas retournées au bercail. En septembre dernier, la Ville de Québec avait annoncé qu’elle n’achèterait plus de publicité à Radio X à qui elle reprochait de «faire la promotion de l’opposition aux mesures sanitaires». À la suite de cette sortie, plusieurs grandes entreprises avaient annoncé qu’elles lâcheraient la station de radio pour les mêmes raisons. Sur la quinzaine d’annonceurs qui s’étaient manifestés publiquement à l’époque, dix ont maintenu leur décision. Parmi ceux qui n’avaient pas racheté de pub à la station, plusieurs sont toutefois restés vagues sur leurs plans à moyen terme. «Actuellement, on n’annonce pas à CHOI-FM et les placements pour l’automne ne sont pas encore décidés», a précisé la porte-parole du groupe La Capitale, Claudia Genel. Huit mois plus tard, le sujet demeure délicat. Certains annonceurs qui avaient pris position à l’époque n’ont pas voulu en parler publiquement cette fois-ci. CHOI demeure une force dominante sur le marché de Québec avec 14,9 % de l’auditoire, juste derrière la station locale de Radio-Canada (16,9 %) selon le sondage Numéris de printemps 2020.
image beaconimage beaconimage beacon