Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le casse-tête de l'enseignement virtuel au secondaire

Depuis une douzaine de jours, Annie Bilodeau est confinée à la maison avec son conjoint et ses quatre enfants. La famille de Québec a dû s’isoler, car l’étudiante internationale qu’elle héberge a reçu un diagnostic positif à la COVID-19. Cette dernière a été en contact avec un cas positif dans sa bulle-classe. Annie Bilodeau est maintenant confrontée au casse-tête de l’école à la maison. L’étudiante internationale qu’elle accueille suit ses cours en ligne, comme sa classe a basculé en virtuel. Son plus jeune, qui fréquente une école primaire, a des devoirs et des travaux à faire. Jusque-là, tout va bien. Mais la situation se complique pour ses trois autres enfants qui étudient à l’école secondaire Rochebelle. « Tous les professeurs fonctionnent d’une façon différente, dit Annie Bilodeau. Ça devient dur à suivre. »
image beaconimage beaconimage beacon