Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le nouveau site d’emploi de Québec durement critiqué

Le nouveau site d’emploi de Québec durement critiqué Le nouveau «Québec emploi» lancé mercredi par le gouvernement Legault pour aider les travailleurs au chômage à se trouver rapidement un nouveau boulot s’attire déjà des critiques. Des experts déplorent qu’il ne réponde pas aux besoins actuels du marché du travail, et que sa technologie ne soit pas aussi avancée que le prétend le ministre Jean Boulet. «C’est un recul. C’est un autre Panier bleu: un service qui est loin derrière les autres sites du genre déjà existants.» —Louis-Martin Jannard, cofondateur du site d’emplois pour le secteur automobile Canada Motor Jobs Développé au coût de 4,3 millions de dollars, le nouveau site Québec emploi remplace le site Placement en ligne et le programme temporaire Jetravaille! par un site qui jumelle les chercheurs d’emplois et les employeurs. Le problème de main-d’œuvre dans des secteurs techniques n’en est pas un qui peut être réglé avec un site d’emplois de plus, déplore M. Jannard. «Les chercheurs d’emploi sont déçus des conditions salariales trop basses, alors que les employeurs ne trouvent pas des gens suffisamment qualifiés pour leurs besoins. Il est là, le problème.» —Louis-Martin Jannard Pour certains experts, le ministère ferait mieux d’investir dans des outils de formation accélérée ou dans des programmes simplifiant l’immigration de gens prêts à venir travailler au Québec, afin de résoudre la pénurie de main-d'œuvre.
image beaconimage beaconimage beacon