Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le porte-parole d’Éric Duhaime a défié les règles sanitaires

Le porte-parole d’Éric Duhaime a défié les règles sanitaires L’attaché de presse du chef conservateur Éric Duhaime a défié à répétition les règles sanitaires… …pour travailler et s’entraîner illégalement dans une salle de sport dont la Cour du Québec a ordonné la fermeture cet hiver à la demande de la Santé publique. Avant d’être dans l’équipe de M. Duhaime, Cédric Lapointe a été entraîneur-chef et gérant au CrossFit 819, à Gatineau. Affirmant être un athlète professionnel, il avait maintenu ses activités dans la salle de sport en décembre 2021 et janvier 2022 malgré l’interdiction décrétée par les autorités sanitaires. Le 20 janvier 2022, la Cour du Québec a finalement ordonné la fermeture de l’établissement à la suite d’une demande de la Direction régionale de la santé publique de l’Outaouais. M. Lapointe affirme qu’il a obtempéré à ce moment. Environ deux semaines plus tard, dans une entrevue au balado The Sevan Podcast, M. Lapointe a expliqué le mouvement de résistance auquel il a participé jusqu’à la décision judiciaire. « Nous avons décidé de défier la loi, qui n’est pas une loi, mais un décret, qui n’est pas voté, mais adopté par le ministre », a-t-il dit à l’intervieweur américain. Selon M. Lapointe, la salle de sport ne présentait pas de risque pour la santé publique malgré l’avis contraire des autorités. M. Lapointe a souligné qu’il est pour la liberté de choix des individus, tout comme son chef et son parti. «Je suis d’avis que certaines mesures sanitaires étaient exagérées, mais pas l’ensemble d’entre elles», a-t-il précisé.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon