Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le suspect du double meurtre à Sainte-Sophie avait un lourd passé violent

L’homme suspecté d’avoir tué son ex-conjointe et sa belle-mère lundi soir dans les Laurentides avait écopé de travaux communautaires il y a à peine deux ans après avoir plaidé coupable pour des accusations de violence conjugale envers une autre femme. Des organismes d’aide aux victimes déplorent que son passé violent n’ait pas été suffisamment pris au sérieux par la justice. « Des antécédents à l’égard d’une conjointe ou d’une ex-conjointe, c’est vraiment le facteur de risque le plus important », souligne Louise Riendeau du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale. Le suspect, un homme de 33 ans, aurait tué Myriam Dallaire et sa mère, Sylvie Bisson, dans leur résidence de la rue Samson, à Sainte-Sophie. Son identité n’a pas encore été confirmée par la Sûreté du Québec (SQ), puisque son état de santé n’a toujours pas permis aux enquêteurs de le rencontrer.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon