Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les tensions commerciales pèsent sur les investissements aux États-Unis

logo de Radio-Canada.ca Radio-Canada.ca 2018-09-12 avec Reuters
Les tensions commerciales pèsent sur les investissements aux États-Unis © Lawrence Bryant Les tensions commerciales pèsent sur les investissements aux États-Unis

Des entreprises ont réduit ou repoussé des investissements aux États-Unis en raison de craintes suscitées par les tensions commerciales internationales, observe la Réserve fédérale (Fed).

La Fed note aussi, dans un Livre beige publié mercredi, que les effets des droits de douane semblent limités, encore qu'ils augmentent les coûts de revient, surtout chez les industriels.

« La plupart des régions font état de préoccupations et d'incertitudes tenant aux tensions commerciales, surtout, mais pas exclusivement, parmi les industriels », écrit l'institut d'émission dans ce rapport, un instantané de l'économie américaine réalisé à partir des discussions des antennes régionales de la Fed avec les entreprises.

Plusieurs régions ont noté que des entreprises réduisaient ou repoussaient des investissements, inquiètes de leurs perspectives commerciales, poursuit la Fed, sans donner d'exemples particuliers.

Elle écrit toutefois qu'« une société de services aux collectivités a constaté que les droits de douane sur certains matériaux de construction pourraient l'obliger à réduire quelque peu ses investissements ».

Dans les derniers mois, le président Donald Trump a imposé des droits de douane sur les importations en provenance de divers partenaires commerciaux, dont le Canada, le Mexique, la Chine, l'Union européenne, ce qui a entraîné des représailles contre les exportations américaines.

Il a de plus forcé le Canada et le Mexique à renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Si le Mexique et les États-Unis ont pu s’entendre, les négociateurs canadiens et américains sont encore à l’œuvre.

Malgré ces tensions commerciales, l'économie américaine croît à un rythme modéré et un marché du travail tendu crée des pénuries à travers tout le territoire.

Cela fait plusieurs années que les entreprises du bâtiment, du transport routier et de l'ingénierie font état d'un manque de main-d'œuvre.

Mais, plus récemment, « plusieurs régions ont également fait état d'une telle pénurie dans des catégories de personnel moins qualifiées, dans la restauration, la distribution [...]. »

La Fed a relevé les taux par deux fois cette année et les marchés sont à peu près certains qu'elle récidivera à l'issue de sa réunion de politique monétaire des 25 et 26 septembre.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon