Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un legs de Néandertal qui protège

Un fragment d’ADN hérité de l’Homme de Néandertal et présent chez près de 50 % de la population du monde, sauf en Afrique, protégerait contre la forme sévère de la COVID-19, selon une nouvelle étude publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Svante Pääbo de l’Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste, à Leipzig, et Hugo Zeberg de l’Institut Karolinska, à Stockholm, ont découvert un fragment du chromosome 12 dont le variant, soit la version génomique, retrouvée dans le génome de trois fossiles néandertaliens, est associé à une réduction de 22 % du risque de devenir malade au point de requérir des soins intensifs pour tout porteur infecté par le SRAS-CoV-2. Ce variant affecte une région génomique comprenant trois gènes qui sont normalement responsables de la synthèse d’une enzyme qui détruit l’ARN viral présent dans les cellules infectées et active d’autres mécanismes antiviraux. La version de ces gènes héritée de l’Homme de Néandertal produit quant à elle une protéine dont l’activité enzymatique est plus élevée, et qui est de ce fait plus efficace pour dégrader les virus à ARN. Ce variant néandertalien a aussi été reconnu comme ayant un effet protecteur contre le virus du Nil occidental, les hépatites C et le SRAS-CoV, proche parent du SRAS-CoV-2 ayant sévi en 2003. Aujourd’hui, ce variant est pratiquement absent chez les populations africaines du sud du Sahara, mais il est présent dans les populations d’Eurasie et d’Amérique, qui comptent souvent 50 %, voire plus de porteurs de ce variant. Dans les Amériques, il est moins fréquent chez les populations d’ascendance africaine que chez les populations d’origine européenne ou amérindienne.

VIDÉO SUIVANTE

EN COURS DE LECTURE: Actualités

Un legs de Néandertal qui protège

Un legs de Néandertal qui protège

Logo de Le Devoir: Le Devoir smallFavicon Le Devoir

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon