Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Une tour de 40 étages appartenant à Guy Laliberté projetée au milieu d’un espace patrimonial

Une tour de 40 étages appartenant à Guy Laliberté projetée au milieu d’un espace patrimonial Une entreprise de Guy Laliberté projette de démolir un édifice accolé au complexe de la Maison-Alcan, un ensemble de bâtiments historiques et patrimoniaux du centre-ville de Montréal, afin d’y ériger une tour d’habitation de 40 étages. Prével, un important promoteur immobilier québécois, a entamé au cours des dernières semaines des démarches auprès du ministère de la Culture afin d’obtenir les autorisations nécessaires à la démolition. Ce projet est présenté par Néonacla, le bras immobilier de Lune Rouge, fer de lance des activités de l’ancien patron du Cirque du Soleil, Guy Laliberté. Plusieurs édifices lui appartenant se trouvent dans le même quadrilatère. Ce n’est pas la première fois que des projets immobiliers sont proposés sur le site du 2050 de la rue Stanley. L’endroit où les promoteurs souhaitent ériger une nouvelle tour, pour proposer à la vente ou à la location environ 250 logements, est situé dans le «Mille carré doré», plus exactement dans le périmètre patrimonial du Complexe-de-La-Maison-Alcan. Mais bien qu’adjacent à l’espace placé sous protection, le 2050 rue Stanley échappe pour sa part à la protection de l’État. Selon le Registre des lobbyistes, le projet entend «convaincre le ministère de la Culture et des Communications de ne pas exercer son droit de préemption à l’égard des immeubles classés». Mais le promoteur assure aussi aux «décideurs» que les interventions envisagées «sont minimales et respectent le caractère patrimonial des lieux».

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon