Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Première nuit en détention pour Tariq Ramadan

"Tariq Ramadan va revenir dans les prochains jours, avant mercredi ici, au Palais de justice de Paris", explique le journaliste Matthieu Boisseau, en direct pour le 13 Heures de France 2. L’islamologue, "avec ses avocats", "conteste son placement en détention provisoire. Il a donc demandé un nouveau rendez-vous avec le juge des libertés ; on appelle ça un débat différé." Trois juges d’instruction nommés "Pour l’heure, <a href="/societe/justice/tariq-ramadan/l-islamologue-tariq-ramadan-accuse-de-viols-defere-devant-la-justice_2590460.html" target="_blank">Tariq Ramadan</a> est donc en prison", poursuit le journaliste. "Les magistrats veulent éviter qu’il quitte le territoire français ; il a la nationalité suisse, mais aussi un passeport égyptien. Deuxième point : empêcher qu’il fasse pression sur les plaignantes, mais aussi sur d’autres possibles victimes. Des femmes ont pour l’instant témoigné anonymement. Se décideront-elles, elles aussi, à porter plainte ? L’enquête continue. Trois juges d’instruction sont nommés, le signe de la complexité du dossier, mais aussi de l’ampleur qu’il pourrait prendre."
image beaconimage beaconimage beacon