Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'Université de l'Ontario français publie un rapport sur ses « avancées majeures »

logo de Radio-Canada.ca Radio-Canada.ca 2018-11-21 CBC/Radio-Canada
© Barescar90

Le communiqué de l'organisation s'intitule Les avancées majeures d’une université en marche.

L'UOF y affirme qu'un travail considérable a été accompli au cours de la dernière année pour mettre sur pied une première institution postsecondaire indépendante de langue française en Ontario.

Le rapport conclut que l'Université serait prête, comme prévu initialement, à accueillir ses premiers étudiants en septembre 2020.

«Nos actions ont permis de renforcer la crédibilité de l’UOF auprès de la communauté ontarienne, de nos partenaires et de notre future clientèle étudiante. L’Université de l’Ontario français se positionne désormais comme un véritable acteur de la province et du Canada.»

- Normand Labrie, recteur par intérim de l'Université de l'Ontario français

Volte-face des conservateurs

Doug Ford a soutenu le projet d'université francophone à Toronto durant la campagne électorale et après son élection l'été dernier. Mais il a fait volte-face la semaine dernière, citant les défis financiers de la province.

Le gouvernement conservateur a aussi aboli le Commissariat aux services en français, promettant de transférer les employés touchés dans le bureau de l'ombudsman provincial.

Au moment de l'annulation du projet la semaine dernière, l'Université de l'Ontario français n'avait pas de campus ni de professeur. Toutefois, son recteur intérimaire fait état de différents accomplissements depuis la nomination des membres du Conseil de gouvernance en avril dernier, y compris :

  • La formation d'une équipe administrative de dix personnes
  • La création d'un « groupe conseil » formé de 30 étudiants
  • L'adoption de quatre règlements administratifs et de cinq règlements académiques
  • L'élaboration de quatre programmes d’études, qui ont été soumis officiellement au gouvernement le 1er octobre dernier

Le projet d'Université de l'Ontario français en chiffres :

Radio-Canada/Annie Poulin / Icônes : Freepik de www.flaticon.com

Radio-Canada/Annie Poulin / Icônes : Freepik de www.flaticon.com
© Fournis par Canadian Broadcasting Corporation

MSN vous suggère aussi:

L’intelligence artificielle pour révolutionner les soins de santé

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

(Vidéo par Radio-Canada)

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon