Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Une stratégie de développement durable en préparation à la Ville de Québec

logo de Le Soleil Le Soleil 2021-02-25 Judith Desmeules - Le Soleil
La Ville de Québec veut se doter d’une stratégie de développement durable qui structurera toutes ses futures décisions. © Le Soleil Erick labbé La Ville de Québec veut se doter d’une stratégie de développement durable qui structurera toutes ses futures décisions.

La Ville de Québec veut se doter d’une stratégie de développement durable qui structurera toutes ses futures décisions. «Parce que c'est l'approche la plus prometteuse, la plus structurante et la plus juste pour faire face aux nombreux défis de notre temps», juge le maire.

Cette stratégie comprend évidemment la lutte contre les changements climatiques et la protection de l’environnement. À ces missions s’ajoutent d’autres mesures pour assurer une plus grande équité entre les citoyens et une meilleure qualité de vie.

«On est rendu là. On s’est convaincu qu’il faut faire le pas et un vrai pas. Ce n’est pas un plan d’action cosmétique et politique. Ce sera un vrai plan. On se veut d’avant-garde avec les ambitions qu’on a», a indiqué le maire Régis Labeaume en conférence de presse jeudi.

Le maire de Québec accompagné de la conseillère Suzanne Verreault, responsable du développement durable. © Le Soleil, Frederic Matte Le maire de Québec accompagné de la conseillère Suzanne Verreault, responsable du développement durable.

La Ville de Québec entend baser ses interventions sur les objectifs de développement durable énoncés par l’Organisation des Nations unies, qui concilient la recherche de la prospérité économique, la protection de l’environnement et l’équité sociale.

L’impact de chaque geste sera calculé, la Ville de Québec souhaite que tous ses services soient impliqués. La stratégie prévoit guider les projets en chantier.

«Enchâssé dans un cadre d’action stratégique, [la stratégie] devient une occasion unique de repenser nos modèles d’intervention et de favoriser la convergence de nos actions pour améliorer la qualité de vie des citoyens», a aussi expliqué le maire

Le projet préliminaire de cette stratégie a déjà identifié cinq défis collectifs : la cohésion sociale, la santé globale, la décarbonisation, la résilience et la transition. 

Coûts encaissés

La Ville de Québec se dit prête à débourser le montant adéquat pour respecter ses nouvelles exigences. 

C’est tout un gros projet de société autour duquel nous devons tous nous mobiliser au bénéfice des générations future

Régis Labeaume

«La Ville de Québec n’est pas démunie, on est capable de le faire. Ce qui manque ce sont certains pouvoirs [...] On n’a pas la capacité légale d’appliquer tout ce qu’on a à faire. Ce n’est pas une raison pour ne pas bouger», a-t-il ajouté. 

Quel sera le visage de Québec en 2030?

Avant d’adopter la stratégie, qui représente un projet d’envergure, la Ville de Québec demande l’avis de sa population. Elle annonce la tenue d’une démarche consultative, tout le monde peut y participer.

«Toutes les bonnes idées faisables et réalisables, on va les prendre», a lancé le maire.

Une séance d’informations virtuelle est prévue le 11 mars à 19h. Les idées, mémoires, suggestions ou commentaires seront recueillis entre le 25 février et le 9 avril. La Ville pourrait inviter certains citoyens ou organismes à venir présenter plus amplement son idée en séance d’audition des opinions.

«Quelles sont nos priorités en matière de lutte aux changements climatiques, d’intégration de la diversité, de lutte contre la pauvreté, d’approvisionnement local? La réflexion est ouverte», a mentionné la conseillère Suzanne Verreault, responsable du développement durable.

À la suite des consultations, la Ville prévoit adopter sa nouvelle stratégie d’ici l’été prochain.

Publicité

Plus du journal Le Soleil

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon