Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les policiers de Kingston mettent en garde les fêtards

logo de Radio-Canada.ca Radio-Canada.ca 2021-10-16 CBC/Radio-Canada
Plusieurs fêtes, dont l'une d'entre elles a rassemblé près de 2000 personnes selon la police, ont débordé sur des rues de Kingston en septembre 2021. (archives) © /Police de Kingston Plusieurs fêtes, dont l'une d'entre elles a rassemblé près de 2000 personnes selon la police, ont débordé sur des rues de Kingston en septembre 2021. (archives)

Les policiers de Kingston ont lancé un avertissement aux fêtards prêts à affluer vers la ville pour les célébrations annuelles des retrouvailles de l'Université Queen's, Les agents de la paix espèrent éviter une répétition des rassemblements illégaux survenus à l’occasion de la fête du Travail.

Ne venez pas ici», a dit le maire Bryan Peterson dans une déclaration vidéo diffusée jeudi, en s’adressant à toute personne souhaitant venir à Kingston avec l'intention d'assister à un rassemblement non autorisé. Il a déclaré que ce qui s’était passé le mois dernier avait été très irrespectueux envers les résidents» de sa ville.

Il a aussi tenu à ajouter que les citoyens peuvent s’attendre à une forte présence policière en fin de semaine. La police de Kingston a tenu à faire savoir qu'elle utiliserait la surveillance vidéo pour identifier les personnes qui enfreignent la loi.

Le mois dernier, la rentrée universitaire a donné lieu à plusieurs fêtes illégales autour de l’université. D’ailleurs, 140 contraventions ont été émises, totalisant plus de 15 000 $.

Rappelons que la limite provinciale pour un rassemblement est de 25 personnes à l'intérieur et 100 personnes à l'extérieur.

Davantage d’employés aux urgences

Dans un communiqué, le Kingston Health Sciences Centre a déclaré qu’il prévoyait augmenter le nombre d’employés travaillant aux urgences en fin de semaine. Il y a déjà un volume de patients extrêmement élevé, mentionne l’hôpital, qui craint les retombées des rassemblements illégaux.

De son côté, le recteur de l’Université Queen’s, Patrick Deane, a publié un message vendredi en demandant aux étudiants d'agir de manière responsable. Il a dit qu’une tournée des résidences avait été organisée afin de rappeler les règles aux étudiants.

Les actions imprudentes auront de graves conséquences», a prévenu le recteur.

Avec les informations de Nicole Williams, CBC

Publicité

Plus de Radio Canada

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon