Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L’entreprise française Groupe Tera choisit Sherbrooke

logo de La Tribune La Tribune 2020-09-17 Jonathan Custeau - La Tribune
Lors de son passage à Sherbrooke, Pascal Kaluzny, PDG du Groupe Tera, était accompagné de Marc Vaillancourt. © Photo Archives La Tribune Lors de son passage à Sherbrooke, Pascal Kaluzny, PDG du Groupe Tera, était accompagné de Marc Vaillancourt.

 L’entreprise française Groupe Tera, spécialisée dans la mesure de la qualité de l’air, visitait Montréal et Sherbrooke, il y a un an, dans l’objectif de s’installer en Amérique du Nord. Si Sherbrooke avait une longueur d’avance en 2019, Groupe Tera a confirmé mercredi son intention de s’établir dans la ville reine des Cantons-de-l’Est.

Concrètement, Groupe Tera analyse, mesure et valorise en temps réel la qualité de l’air. Dans un communiqué, le président-directeur général Pascal Kaluzny explique que la proximité avec les États-Unis, entre autres, l’a convaincu d’opter pour Sherbrooke. « L’étendue des compétences et le niveau de coopération avancé entre la sphère académique et industrielle, associée à la proximité avec les États-Unis, situés à moins de 30 minutes, sont autant d’atouts pour la réussite du développement local de nos solutions innovantes de mesure de la qualité de l’air. Groupe Tera officialisera son ancrage local via la constitution d’une filiale et l’activation d’investissements stratégiques, dans un second temps, principalement des recrutements », affirme-t-il.

En Amérique du Nord, Tera vise le développement de la vente des capteurs de mesures OEM auprès des domaines de mesure de la qualité de l’air, du transport, de l’industrie des systèmes de chauffage, de la ventilation, de la réfrigération et de la climatisation. Elle compte mettre en place des démonstrateurs dans plusieurs villes canadiennes et américaines pour fournir de l’information sur la qualité de l’air des villes.


Vidéo: Sherbrooke : ville d'accueil pour les réfugiés syriens (Radio-Canada.ca)

Le maire Steve Lussier s’est dit heureux d’accueillir l’entreprise française. « J’avais rencontré M. Kaluzny lors d’une mission économique en Europe. C’est positif de voir cette implantation. C’est toujours une fierté qu’une entreprise nous choisisse. Ça montre la vitalité de Sherbrooke. »

Dans un communiqué, la directrice générale de Sherbrooke Innopole, Josée Fortin précise qu’il s’agit d’une entreprise de haute technologie reconnue mondialement. « Ses capteurs de haute précision intégrés à des stations fixes et mobiles constituent une réponse à la préoccupation grandissante de notre société de mesurer et de suivre la qualité d’air environnante afin de prévenir des problèmes de santé humaine et environnementale » dit-elle.

Le Groupe Tera a été fondé en 2001 et compte 74 employés.

Publicité

Plus du journal La Tribune

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon