Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Tuque se met en mode été

logo de Le Nouvelliste Le Nouvelliste 2021-06-17 Audrey Tremblay - Le Nouvelliste
undefined © undefined undefined

La Ville de La Tuque passera en mode été dans les prochaines semaines, mais il n’y aura pas de Jeudis Centre-ville pour éviter les grands rassemblements. Les citoyens seront plutôt invités à profiter des Jeudis chansonniers.

La Ville a procédé au lancement de la programmation estivale 2021 des activités culturelles qui auront lieu au centre-ville, au parc du lac Saint-Louis, à la Place des artisans, au parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonnais et sur la Grande rivière Bostonnais.

Les activités ont été planifiées en fonction des mesures sanitaires en vigueur, afin d’offrir aux Latuquois et aux gens de passage à La Tuque, une programmation estivale culturelle diversifiée.

Les Jeudis chansonniers auront lieu entre le 1er juillet et le 12 août en soirée, sur une nouvelle scène qui sera aménagée devant le presbytère Saint-Zéphirin au centre-ville de La Tuque. L’animation sur cette scène aura lieu dans une ambiance intimiste avec de la musique country, rock, autochtone, etc. La Place des artisans sera également animée tous les jeudis de l’été en après-midi.

La population aura rendez-vous au Parc des Générations devant le kiosque du centenaire les vendredis soirs dès le 2 juillet pour assister à des spectacles d’artistes locaux dans une ambiance familiale.

Les samedis Scott et humour ont été ajoutés à la programmation 2021. Une scène sera aménagée sur la rue Scott pour accueillir des artistes de musique blues, classique, jazz, slam et humour. Un piano public sera également mis à la disposition des passants sur le site pour favoriser les spectacles impromptus.

Plusieurs autres événements ponctuels auront lieu au courant de l’été, entre autres, des festivités pour la Fête nationale des peuples autochtones le 21 juin, des activités pour la Fête nationale le 24 juin, une journée familiale à la plage de La Croche et dans le secteur de Parent.

De plus, tous les soirs de l’été à la tombée de la nuit, le lac Saint-Louis s’animera grâce au court métrage Atisoko (qui signifie raconte-lui) diffusé sur le mur d’eau. Les pêcheurs peuvent aussi tenter de mettre la main sur l’une des 50 truites du lac St-Louis portant un tag pour gagner un prix. Les mardis 27 juillet, 3 et 10 août, le parc se transformera en cinéma, alors que le lundi soir, les gens pourront participer à des séances de yoga.

Le 2 juillet, la chanteuse Stéphanie Bédard occupera une scène flottante sur la Grande rivière Bostonnais près de la marina du Club nautique latuquois dans le cadre de sa tournée «La route des lacs». Le lendemain, quatre musiciens de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières offriront une prestation au parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonnais.

Du 12 au 24 juillet, les marchands de la Société de développement commercial (SDC) tiendront leur vente trottoir annuelle au centre-ville de La Tuque. Du 22 au 24 juillet, il y aura également les journées animées familiales au centre-ville avec amuseurs publics et jeux gonflables.

Le 7 août à 15 h, un spectacle aura lieu au parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonnais, en hommage à l’auteur-compositeur-interprète Félix Leclerc, né à La Tuque en 1914.

Ville de La Tuque assure qu’elle aménagera les sites en fonction des mesures sanitaires de la COVID-19, c’est-à-dire en aménageant un lieu d’entrée et un lieu de sortie pour favoriser la distanciation sociale, en installant de l’affichage pour rappeler les mesures sanitaires à respecter et en aménageant des stations de lavage des mains. Il y aura une distance de deux mètres entre les bulles de participants lors des activités et le port du masque sera obligatoire pour les personnes qui ne respecteront pas la distanciation sociale.

«Notre objectif est d’augmenter l’achalandage au centre-ville de La Tuque cet été, de même que la fréquentation du parc du lac Saint-Louis et du parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonnais, car ce sont nos trois pôles touristiques urbains importants. Nous voulons que les gens se réapproprient ces endroits et les redécouvrent. Nous voulons aussi inciter les gens à prendre l’air, à socialiser tout en gardant leur distance et à profiter des belles soirées de l’été pour se promener au centre-ville. C’est dans cet esprit que notre programmation culturelle estivale a été bâtie», a commenté Estelle Paulhus, coordonnatrice en loisir, culture, tourisme, événementiel et social.

Publicité

Plus du journal Le Nouvelliste

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon