Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Baseball midget AAA: les Pionners séparent les honneurs de deux festivals offensifs

logo de Le Quotidien Le Quotidien 2021-06-24 Samuel Duchaine - Le Quotidien
undefined © 123RF undefined

Les Pionniers midget AAA de Saguenay ont séparé les honneurs des deux duels contre les Cannoniers de Charlesbourg, mercredi après-midi, au Stade Richard-Desmeules de Jonquière. Dans le premier match, les Cannoniers ont eu le dessus 16 à 11, avant de voir les Pionners marquer 20 points dans une victoire de 20 à 13.

Les Pionniers étaient de retour en action mercredi, après que le premier match de la saison, samedi dernier, ait été interrompu en cinquième manche en raison de la pluie. La marque était toujours de 0 à 0.

Après les rencontres, le nouvel entraîneur-chef des Pionniers, Nicolas Doré, a parlé d’une journée complètement folle. «Ça n’a pas de bon sens. Je n’ai jamais vu. J’avais déjà vu ça, une rencontre avec une marque de football, mais les deux matchs d’un programme double, jamais. Des erreurs, des coups sûrs, on a vu de tout. C’était fou. »

Dans le premier match, Charlesbourg a pris les devants 2 à 0 dès le départ, mais Saguenay est revenu de l’arrière et pris les devants 3 à 2 après une manche. Deux manches de deux points et une d’un point ont donné une priorité de quatre points aux Cannoniers, mais les Pionniers sont revenus une fois de plus avec une manche de quatre points. Les visiteurs sont revenus à la charge avec deux points en cinquième et quatre en sixième pour s’offrir six longueurs d’avance. Malgré une autre poussée de quatre points en sixième, les Pionniers n’ont pas réussi à revenir de l’arrière, alors que les Cannoniers ont ajouté trois points au compteur en septième.

L’entraîneur-chef des Pionniers, Nicolas Doré. © ARCHIVES LE QUOTIDIEN, ROCKET LAVOIE L’entraîneur-chef des Pionniers, Nicolas Doré.

Dans le deuxième duel, les visiteurs ont encore amorcé le match en force avec cinq points cette fois, mais les locaux ont répliqué encore plus fort en ramenant sept coureurs à la maison. En avance 10 à 9 en troisième, les Pionniers ont explosé avec huit points et n’ont plus jamais regardé derrière. Ils ont marqué 20 points sur seulement neuf coups sûrs.

« On a lancé beaucoup de balles. On a fait des erreurs de concentration, de petites erreurs faciles à éviter, mais les deux équipes n’ont pas réussi à faire les détails et c’est pour ça qu’on a vu des manches de cinq, sept et huit points. Je suis content de comment nos gars ont réagi. De l’autre bord, ils ont été bons pour marteler sur nous, mais nos gars répliquaient chaque fois, comme dans le deuxième match quand ils ont marqué cinq points dès la première manche et qu’on en a mis sept à notre tour au bâton », a raconté Nicolas Doré.

L’entraîneur a d’ailleurs voulu souligner le travail d’Alexandre Munger, auteur d’un circuit et d’un double pour quatre points produits, avant d’ajouter deux doubles et un simple en plus de produire un point et d’en marquer trois dans le deuxième. « Ç’a été la bougie d’allumage de notre attaque aujourd’hui. »

Doré en était à ses premiers pas à la barre de l’équipe. Entraîneur-adjoint la saison dernière, son premier programme double à titre de pilote n’aura pas été de tout repos. « J’ai aimé mes débuts. La communication a été bonne avec Evans [Lavoie] et Luc [Boisvert]. Elle aurait pu être meilleure, mais on est un groupe d’entraîneur qui commence ensemble et nous aussi on va s’améliorer. »

Les Pionniers seront de retour sur la pelouse jeudi avec deux rencontres à Sherbrooke, une contre Rive-Sud Noir et l’autre contre l’Estrie-Richelieu-Yamaska. Samedi, la troupe de Nicolas Doré sera de passage à Lévis pour compléter son duel amorcé samedi dernier contre Montréal, en plus d’affronter à nouveau Montréal, puis Lévis.

« Ça commence le bal assez fort. Il va falloir bien partir la journée. On va utiliser tous nos joueurs. Tout le monde va devoir participer à l’effort », a conclu Nicolas Doré.

Publicité

Plus du journal Le Quotidien

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon