Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Des punaises dans la Station spatiale internationale

logo de L'Express L'Express 2018-11-27

Leur présence inquiète d'autant plus qu'elles peuvent représenter un risque pour la santé des astronautes.

La station spatiale internationale. © Mark Garcia/Nasa La station spatiale internationale.

On est loin du huitième passager de la saga Alien. Mais ce sont des invités dont les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) se seraient bien passés. Dans une nouvelle étude de la Nasa, relayée en France par Ouest-France, on apprend en effet que des punaises ont contaminé la station spatiale notamment dans les toilettes.

Difficiles à déloger

Semblables aux punaises que l'on retrouve dans les lits de certains hôpitaux, elles mesurent entre 5 et 7 mm seulement. De couleur brunâtre, elles vivent loin de la lumière et ont une fécondité impressionnante : entre 200 et 500 oeufs par femelle. Avec une capacité de résistance de plusieurs mois sans se nourrir, ces petites bêtes seront difficiles à déloger et pourront survivre longtemps dans l'espace.

Difficile de savoir comment elles se sont retrouvées à plus de 400 km au-dessus de nos têtes, mais l'étude affirme qu'elles représentent un risque important pour la santé. 

Risques importants de maladie

Les auteurs de l'étude ont ainsi découvert que ces punaises de l'espace étaient porteuses de la bactérie appelée Enterobacter, qui représente un vrai danger pour les astronautes. Le docteur Nitin K. Singh, l'un des chercheurs qui a travaillé sur le sujet, estime que "ces espèces pourraient potentiellement poser un important problème de santé pour les prochaines missions."

Selon leurs calculs, il y a 79% de chance qu'elles provoquent des maladies. Il faudra de nouvelles analyses pour savoir si, oui ou non, de minuscules petites bêtes pourraient compromettre la vie à bord de l'ISS.

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité

Plus sur L'Express

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon