Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Posséder un chien prolongerait la vie

Une étude suggère que les propriétaires de chiens vivent plus longtemps que ceux qui n'en ont pas, notamment en raison d'une réduction de près du tiers du risque de mourir de problèmes cardiaques. L'endocrinologue Caroline Kramer, de l'hôpital Mount Sinai, a dirigé la revue systématique publiée par un journal de l'«American Heart Association». Les chercheurs ont analysé les données de plus de 3,8 millions de personnes issues de dix études publiées entre 1950 et 2019. Ils ont constaté que la possession d'un chien était associée à une réduction de 24 pour cent du risque de décès dans l'ensemble et de 31 pour cent du risque de décès lié à des problèmes cardiovasculaires. Mme Kramer estime que les résultats sont prometteurs, mais que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour prouver que le fait d'avoir un chien présente des avantages pour la santé. Il est possible que les propriétaires de chiens soient plus susceptibles d'avoir des revenus plus élevés ou que leurs compagnons à quatre pattes s'inscrivent dans leur style de vie déjà actif, a-t-elle dit.
image beaconimage beaconimage beacon