Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un groupe dénonce les pubs alimentaires aux enfants

Les entreprises alimentaires au Québec exploitent les trous de la loi pour cibler les enfants avec leurs publicités de gâteaux, de céréales sucrées et de croustilles, déplore la Coalition québécoise sur la problématique du poids. La coalition affirme qu'il s’agit d’un premier état de situation depuis l’adoption, il y a 40 ans, des articles 248 et 249 de la Loi sur la protection du consommateur qui interdisent la publicité commerciale ciblant les enfants de moins de 13 ans. Malgré cette interdiction, la Coalition Poids dit avoir recensé de nombreux exemples de publicités destinées aux enfants. Entre octobre et avril — et en excluant les gommes, les chocolats et les bonbons — la Coalition Poids dit avoir recensé 469 emballages de produits alimentaires ciblant les enfants dans différents commerces. Quant à la restauration rapide, les entreprises font de nombreuses offres de jouets avec le repas pour enfants. Très souvent, ils sont associés à des films, des émissions ou des séries de jouets populaires pour enfants. La Coalition a recensé sur une période de six mois l’ensemble des publicités visant les enfants dans les commerces de détail alimentaires, les principales chaînes de restaurants rapides et familiaux, ainsi que dans près de 25 lieux et événements familiaux.
image beaconimage beaconimage beacon