Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les variants ont fait leur chemin dans les écoles, confirme le Dr Arruda

Les variants du SRAS-CoV-2 — le virus qui cause la COVID-19 — se sont bel et bien frayé un chemin vers des écoles du Québec, et particulièrement dans la région métropolitaine, a confirmé mardi le directeur national de santé publique, Horacio Arruda. À ce jour, Québec est parvenu à « séquencer » 137 cas, qui sont « majoritairement de souche britannique » et concentrés autour de Montréal, a-t-il précisé lors d’un point de presse visant à annoncer la participation des pharmaciens à l’effort de vaccination. 1095 cas « criblés » sont considérés comme suspects, a-t-il aussi souligné. Selon les données de l’Institut national de santé publique, la grande majorité des cas de variants (94) sont de souche britannique et 84 de ceux-ci ont été repérés à Montréal. De 2, le nombre de variants de l’Afrique du Sud en Abitibi-Témiscamingue est passé à 40 en un peu moins d’un mois. « En ce moment, on a l’impression que ça va bien, mais en réalité, il y a deux courbes et c’est trompeur », a averti le ministre de la Santé, Christian Dubé. « On a la courbe de la souche qu’on appelle la souche ancienne, qui continue de descendre, on le voit tous les jours. Mais en dessous, on a la courbe du variant britannique qui monte. »
image beaconimage beaconimage beacon