Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Mission Grenadier: recréer le Land Rover Defender

logo de Derrierelevolant.net Derrierelevolant.net 2020-07-03 Derrière Le Volant
Mission Grenadier: recréer le Land Rover Defender © derrierelevolant.net Mission Grenadier: recréer le Land Rover Defender

C'en est devenu une véritable petite industrie ou, si l'on veut, un volet de l'industrie automobile qui prend de l'importance : raviver une marque légendaire ou presque et la remettre sur le marché. On sait tous comment la AC ou Shelby Cobra a été reprises par plusieurs petits constructeurs ou comment notre compatriote Roger Allard a réussi à reproduire les superbes Allard des années cinquante.

Nos lecteurs les plus aguerris vous diront aussi comment l'entreprise ICON a réussi à reproduire les Bronco de la première génération ou comment plusieurs petits ateliers américains sont passés maître à refaire des Mustang ou des Camaro à partir de pièces de carrosserie venant de Chine (souvent avec l'approbation du constructeur original).

Toutefois, de l'autre côté de l'Atlantique, un des sujets de reproduction qui devient de plus en plus populaire, c'est celui de reproduire le légendaire Land Rover Defender, un véritable VUS 4 x 4 tout terrain qui ne devrait plus avoir besoin de présentation.

© Fournis par Derrierelevolant.net

Toutefois, certains ateliers sont plus sérieux que d'autres. Prenez par exemple, Ineos, une compagnie impliquée dans les produits pétrochimiques en Angleterre (dont les revenus auraient dépassé les 61 milliards $ US l'année dernière). Celle-ci se lancerait non pas dans une petite production d'un véhicule inspiré du Defender, mais dans une production régulière d'un tout nouveau véhicule que la marque appellera le Grenadier.

© Fournis par Derrierelevolant.net

C'est le rêve du grand manitou de l'entreprise, Jim Ratcliffe qui voit déjà à la construction d'une véritable usine d'assemblage du véhicule à Bridgend au Pays de Galles sous le nom d'Ineos Automotive. Le produit principal de l'usine sera ce Grenadier, un véhicule tout-terrain qui retiendra du Defender. Sauf que ce sera une production originale basée sur une plateforme (avec carrosserie en aluminium reposante sur un châssis rigide) fabriquée par Magna Steyr en Autriche (souvenez-vous que Magna est une compagnie d'origine canadienne) mue par une mécanique de six cylindres en ligne de 3,0 litres à essence et diesel fournie par le constructeur allemand BMW. Une boîte auto à huit rapports et un boîtier de transfert à deux rapports sont prévus.

© Fournis par Derrierelevolant.net

D'allure un peu plus moderne, le Grenadier (nom que l'on donnait auparavant à un soldat spécialisé) reprendra le style du Defender dont la construction a été stoppée en 2016 après 67 ans de production. Et Land Rover n'a jamais voulu vendre ses plans ou ses moyens de production à Radcliffe ce qui l'a incité à créer son propre camion. Au départ, le Grenadier sera offert en familiale à cinq portes ou en pick-up à quatre portes. Dans le milieu, on chuchote un prix tournant autour des 65 000 $ US.

© Fournis par Derrierelevolant.net

On ne sait pas encore si le Grenadier sera commercialisé au Canada mais on sait que les administrateurs d'Ineos ont affirmé que leur but était d'en faire un produit pour tous les pays du monde.

Publicité
Publicité

Plus sur Derrierelevolant.net

Derrierelevolant.net
Derrierelevolant.net
image beaconimage beaconimage beacon