Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Une scène artistique différente aux T.N.-O. et au Yukon, selon des artistes

logo de Radio-Canada.ca Radio-Canada.ca 2022-06-25 CBC/Radio-Canada
Curtis Oland, EMME Studio (Korina Emmerich), Robyn McLeod au défilé du Indigenous Fashion Arts Festival 2022. Robyn McLeod dit qu'elle a eu plus de succès en tant qu'artiste au Yukon qu'aux T.N.-O. © Nadya Kwandibens, Red Works Photography Curtis Oland, EMME Studio (Korina Emmerich), Robyn McLeod au défilé du Indigenous Fashion Arts Festival 2022. Robyn McLeod dit qu'elle a eu plus de succès en tant qu'artiste au Yukon qu'aux T.N.-O.

À quelques jours du Sommet des arts de l'Arctique à Whitehorse, la scène artistique du Yukon semble florissante. La même chose ne peut pas être dite des Territoires du Nord-Ouest, selon les défenseurs des arts et les artistes, notamment à cause d’un soutien financier insuffisant.

Sarah Swan, qui participe à la gestion de la galerie d'art mobile des Territoires du Nord-Ouest, est impressionnée par l'engagement du gouvernement du Yukon envers ses artistes.

Le Yukon est tellement en avance sur nous parce que le gouvernement a commencé à prendre l'art au sérieux il y a 30 ou 40 ans. À cette époque, il a élaboré un plan pour construire des infrastructures vraiment dynamiques et passionnantes.»

Elle dit d’ailleurs que le Sommet des arts de l'Arctique qui se tient à Whitehorse est incroyable» et elle espère qu'un jour, l'événement viendra aux Territoires du Nord-Ouest.

Mais je doute fort qu'il le puisse, simplement parce que nous n'avons pas encore l'infrastructure pour le faire».

Alors que les deux territoires ont une population quasi similaire, soit 42 051 habitants au Yukon et 45 061 aux Territoires du Nord-Ouest , la somme que le premier accorde en subventions aux conseils des arts est près de trois fois supérieure à ce qu’octroie le second pour ce qui est de l’exercice financier 2021-2022.

Selon le ministère de l'Éducation, de la Culture et de l'Emploi des Territoires du Nord-Ouest, les subventions du Conseil des arts des Territoires du Nord-Ouest sont budgétées à 700 000  dollars par année.

Le ministère du Tourisme et de la Culture du Yukon évoque lui un montant de 1 917 040 dollars en subventions du Conseil des arts pour 2021-2022.


Vidéo: Contexte difficile (Radio-Canada.ca)

Quitter les T.N.-O. pour faire carrière au Yukon

Pour sa part, Robyn McLeod a quitté les Territoires du Nord-Ouest pour poursuivre sa carrière de créatrice de mode au Yukon il y a quatre ans. Après son déménagement, elle explique avoir eu accès à plus d'occasions professionnelles.

Elle explique n’avoir pas pu développer un plan d’affaires dans son ancienne vie.

Robyn McLeod pense que le processus de demande de financement du Yukon est plus facile à naviguer, et ajoute qu’elle a pu accéder à des subventions qui soutiennent spécifiquement les artistes autochtones. Elle ajoute être devenue plus respectée en tant qu'artiste au Yukon.

Outre le soutien du gouvernement territorial, il y a également une différence significative dans le montant du financement que les territoires ont reçu du Conseil des Arts du Canada, le commanditaire fédéral des artistes et des organismes artistiques.

Les tableaux de données du site Web de l’organisme montrent que le Yukon a reçu 2 301 325 dollars en subventions au cours de l'exercice 2020-2021, tandis que les Territoires du Nord-Ouest ont reçu 466 080 dollars. Le Conseil a reçu 85 demandes de subvention du Yukon et 32 demandes des Territoires du Nord-Ouest.

Jesse Wente, le président du Conseil des Arts du Canada, note que le nombre réduit de candidats» des Territoires du Nord-Ouest n'est pas représentatif de la quantité de création artistique réelle qui a lieu dans la région».

Des représentants de l’organisme, qui co-organise le Sommet des arts arctiques avec le gouvernement du Yukon, sont passés à Yellowknife jeudi soir et à Inuvik vendredi, où ils avaient bon espoir d’entendre le témoignage d’artistes ténois.

Selon M. Wente, le conseil développe actuellement une stratégie pour aider les artistes dans le Nord», mais il ajoute qu’il est trop tôt pour parler des besoins spécifiques.

Avec les informations d'Emma Grunwald

Publicité
Publicité

Plus de Radio Canada

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon