Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Abdelkader Merah : de retour devant la justice

Il y a un an, Me Dupond-Moretti avait obtenu l'acquittement partiel de son client, Abdelkader Merah, condamné à vingt ans de prison pour association de malfaiteurs terroristes. La cour n'avait pas retenu la complicité d'assassinats. "Ce qui a changé, c'est qu'on a deux avocats généraux au lieu d'une, les juges ne sont plus les mêmes. Mais le dossier, en ce qui concerne la complicité d'assassinats, il est toujours aussi vide", défend l'avocat de l'accusé devant les caméras. Il risque la perpétuité Le 22 mars 2012, à Toulouse (Haute-Garonne), après 32 heures de siège, Mohamed Merah est abattu par les hommes du Raid. Quelques jours plus tôt, il a assassiné sept personnes, dont trois enfants juifs et trois militaires. Son frère, Abdelkader Merah, est très vite interpellé et sera jugé pour avoir notamment volé le scooter utilisé par Mohamed Merah lors de sa course meurtrière. "Pour les 200 parties civiles présentes pour ce procès en appel, tout l'enjeu sera de reconnaître la complicité d'Abdelkader Merah", explique la journaliste Nathalie Perez. Il pourrait être condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.
image beaconimage beaconimage beacon