Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les principaux marchés boursiers nord-américains clôturent en hausse

logo de La Presse CanadienneLa Presse Canadienne 2022-05-17
© Fournis par La Presse Canadienne

TORONTO — Les marchés boursiers ont avancé mardi, soutenus par la publication de solides données économiques aux États-Unis, notamment sur les ventes au détail, qui ont montré que l'inflation ne limitait pas les dépenses des consommateurs. 

Les dépenses de consommation au détail ont augmenté de 0,9 % aux États-Unis en avril, tandis que les ventes excluant les automobiles ont augmenté de 0,6 %. La production industrielle a grimpé de 1,1 % pour dépasser également les attentes. 

«De toute évidence, le consommateur est plutôt bien placé, malgré le fait que l'inflation continue de peser sur la capacité des gens à dépenser», a souligné Mike Archibald, vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Placements AGF.

Les marchés ont également été aidés par une certaine faiblesse du dollar américain, qui a soutenu l'appétit pour le risque, ainsi que les commentaires du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, et du président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, qui ont de nouveau suggéré que des hausses supplémentaires de 50 points de base des taux d'intérêt seraient annoncées dans les mois à venir.

«Je pense que cela cimente ce que le marché croyait déjà. De toute évidence, il y a eu des points de discussion occasionnels sur le potentiel de hausses de 75 points de base. Je pense que les nouvelles reçues de Bullard et de Powell aujourd'hui éliminent probablement cela de la table, du moins pour les prochaines réunions», a affirmé M. Archibald lors d'une entrevue. 

«Et donc je pense que ces trois choses que j'ai mentionnées entraînent vraiment un retour du risque sur ce marché.» 

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a gagné 284,60 points, soit 1,4 %, pour terminer la journée avec à 20 491,01 points. 

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 431,17 points à 32 654,59. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 80,84 points à 4088,85 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 321,73 points, ou 2,8 %, à 11 984,52 points. 

Seul le groupe des biens de consommation de base était en baisse parmi les 11 secteurs du TSX, tandis que sept d'entre eux ont augmenté d'au moins 1,0 %. 

Les secteurs les plus sensibles à l'économie, notamment ceux des matériaux, de l'industrie, de la finance et de la consommation discrétionnaire, ont été solides au Canada et aux États-Unis. Les secteurs défensifs du marché qui se sont bien comportés ces derniers temps ont pris un peu de répit. Le groupe des télécommunications a été essentiellement stable et celui des biens de consommation de base a légèrement reculé. 

«(Il n'est) pas rare de voir une sorte de rebond important de l'appétit pour le risque pour que ces choses se produisent», a affirmé M. Archibald. 

Le secteur torontois de la santé a augmenté de 3,1 %, tandis que ceux des technologies de l'information, de l'industrie et des matériaux ont chacun augmenté d'environ 2,0 %. 

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a reculé de 1,80 $ US à 112,40 $ US le baril, pendant que celui du gaz naturel a pris 34,8 cents US à 8,30 $ US le million de BTU. 

Le prix de l'or a gagné 4,90 $ US à 1818,90 $ US l'once et celui du cuivre a grimpé de 4,75 cents US à 4,24 $ US la livre. 

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 77,92 cents US, en hausse par rapport à son cours moyen de 77,59 cents US de la veille. 

La Presse Canadienne

Publicité
Publicité
Chargement en cours...

XD Load Error

image beaconimage beaconimage beacon