Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Bourse de Toronto clôture en hausse avec l'énergie et les télécommunications

logo de La Presse Canadienne La Presse Canadienne 2020-10-22
© Fournis par La Presse Canadienne

TORONTO — La Bourse de Toronto a clôturé en hausse jeudi, soutenue par les gains de ses secteurs de l'énergie et la publication de solides résultats trimestriels dans le secteur des télécommunications.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a pris 49,13 points pour terminer la séance avec 16 279,36 points.

Le secteur des télécommunications a dominé le marché, gagnant 4,2 %, alors que les titres de Rogers Communications et Corus Communications ont bondi de 11,6 % et 7,6 % respectivement. Les deux sociétés ont affiché des résultats trimestriels supérieurs aux attentes des analystes.

Le groupe de l'énergie a grimpé de 4,1 %, soutenu par la hausse des prix du pétrole brut.

Le cours du baril de brut a augmenté de 61 cents US à 40,64 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

«Le secteur de l'énergie se redresse aujourd'hui, après que les prix du brut ont baissé ces derniers jours, et (le président russe Vladimir) Poutine a annoncé qu'il pourrait choisir de ne pas augmenter sa production, ce qui a également aidé», a observé Scott Guitard, vice-président principal et gestionnaire de portefeuille chez Fiduciary Trust Canada.

Les négociations au sujet d'un programme de relance ont de nouveau suscité l'intérêt des investisseurs au sud de la frontière.

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a de nouveau suggéré qu'un accord était près de voir le jour, même si elle a affirmé qu'il faudrait un peu plus de temps pour rédiger un projet de loi. En outre, les sénateurs républicains ne soutiendraient pas un vaste programme d'aide.

Pourtant, M. Guitard a estimé qu'il ne faisait aucun doute qu'un projet de loi sur la relance s'en venait.

«C'est plus une question de "quand", mais cette fois, le "quand" est important», a-t-il fait valoir lors d'une entrevue.

Les chiffres hebdomadaires sur les demandes de prestations d'assurance-emploi aux États-Unis continuent se s'améliorer, mais ils restent «assez extrêmes», a fait valoir M. Guitard.

Les nouvelles demandes ont reculé à 787 000 la semaine dernière, retraitant sous la barre des 800 000 pour la première fois depuis mars.

«Plusieurs individus ont besoin de voir ce projet de loi être adopté pour payer leurs factures dans les prochains mois», a noté M. Guitard.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 152,84 points à 28 363,66 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 17,93 points à 3453,49 points. L'indice composé du Nasdaq s'est apprécié de 21,31 points à 11 506,01 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 76,09 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 76,21 cents US de la veille.

Ailleurs à la Bourse des matières premières de New York, le cours de l'or a rendu 24,90 $ US à 1904,60 $ US l'once, tandis que celui du cuivre s'est déprécié de 4,5 cents US à 3,15 $ US la livre.

La Presse Canadienne

Publicité
Publicité
Chargement en cours...

XD Load Error

image beaconimage beaconimage beacon