Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Charles hérite du Trône et d’une fortune colossale

Charles hérite du Trône et d’une fortune colossale Après le décès de sa mère la reine Élisabeth II, Charles hérite du Trône mais aussi de sa fortune privée, un patrimoine colossal qu’il recevra sans avoir à s’acquitter de droit de succession, privilège réservé aux successions royales. Que possédait la reine? Elle était à la tête d’une fortune personnelle de 370 millions de livres en 2022 (560 millions de dollars canadiens) selon le Sunday Times. Le palais de Buckingham, résidence royale londonienne, et le château de Windsor, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de la capitale, sont propriétés de l’État, mais le château de Balmoral, villégiature d’été de la famille royale, et la résidence de Sandringham, où la famille royale célèbre traditionnellement les fêtes de fin d’année, étaient eux propriétés de la monarque et seront légués à Charles. La reine possédait aussi un important portefeuille d’actions et une collection royale de timbres dont la valeur est estimée à 100 millions de livres (151 millions $). La fortune de la reine vient s’ajouter à la fortune personnelle de Charles, estimée à 87 millions de livres (130 millions $) par le site celebritynetworth.com. Les célèbres joyaux de la Couronne, évalués à quelque 3 milliards de livres (4,5 milliards $) appartenaient symboliquement à la reine et sont automatiquement transmis à son successeur. Le prince Philippe, mari d’Élisabeth, a laissé à sa mort en avril 2021 un patrimoine plus modeste de 30 millions de livres (45 millions de dollars canadiens), selon celebritynetworth. Il possédait notamment une collection de tableaux et 3000 ouvrages, dont l’essentiel aurait été légué à des amis et de la famille.
image beaconimage beaconimage beacon