Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Hockey Canada largué par ses partenaires sportifs et commerciaux

Des partenaires sportifs et commerciaux emboîtent le pas à Hockey Québec et annoncent vouloir rompre leurs liens avec Hockey Canada. Les révélations d’un second fonds pour régler les plaintes d’agressions sexuelles secouent toutes les organisations provinciales du sport national. Dans une motion adoptée mardi soir, Hockey Québec dit ne plus avoir « confiance en la capacité de la Fédération [canadienne] d’agir efficacement pour changer la culture du hockey avec la structure en place ». Hockey Québec indique dans cette déclaration qu’elle cessera ses transferts de 3 $ par inscription obtenue grâce à la cotisation de ses membres. Ces frais servent entre autres à financer les équipes nationales. Les sommes servant à couvrir les frais d’assurance, qui totalisent environ 20 $, continueront cependant à être versées. L’organisation demandera également « une reddition financière de l’utilisation de l’ensemble des sommes [qu’elle] aura transféré à Hockey Canada ». La branche québécoise critique notamment le plan d’action mis en place par Hockey Canada après que deux allégations de viols collectifs impliquant des équipes nationales juniors ont fait surface. La fédération nationale a réglé une entente amiable avec l’une des victimes alléguées. Depuis, elle a lancé un plan d’action pour rectifier la situation. Cependant, celui-ci ne compte « aucun expert ou organisme n’oeuvrant en éducation, en sensibilisation et en prévention de la violence sexuelle », déplore Hockey Québec.
image beaconimage beaconimage beacon