Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Moderna porte plainte contre Pfizer pour violation de brevet

Moderna porte plainte contre Pfizer pour violation de brevet L’entreprise américaine de biotechnologies Moderna a annoncé vendredi porter plainte contre Pfizer et BioNTech pour violation de brevet concernant leur vaccin à ARN messager contre la COVID-19. «Moderna est convaincue que le vaccin Comirnaty de Pfizer et BioNTech contre la COVID-19 contrevient à des brevets déposés par Moderna entre 2010 et 2016 et couvrant la technologie fondamentale de l’ARN messager de Moderna», indique un communiqué de la firme. Moderna et Pfizer-BioNTech ont les premiers mis en production leurs vaccins contre le coronavirus, très vite après le début de la pandémie, grâce à cette technologie de l’ARN messager qui permet de commander aux cellules humaines de fabriquer des protéines présentes dans le virus afin d’habituer le système immunitaire à le reconnaître et à le neutraliser. Jusqu’alors, les vaccins s’appuyaient sur des formes affaiblies ou désactivées des virus pour habituer l’organisme à se défendre, et le développement des remèdes, ainsi que les essais cliniques pour vérifier leur sûreté, pouvaient durer plusieurs années. L’utilisation de la technologie de l’ARN messager dans les vaccins de Moderna et Pfizer-BioNTech, parmi les plus injectés au monde, fut l’apogée de quatre décennies de recherches qui ont permis de surmonter de nombreux obstacles «Cette technologie révolutionnaire a été cruciale pour le développement du propre vaccin à ARN messager de Moderna, Spikevax. Pfizer et BioNTech ont copié cette technologie, sans l’autorisation de Moderna, pour fabriquer Comirnaty», ajoute le communiqué de Moderna. Pfizer-BioNTech a souligné dans un message transmis à l’AFP vendredi n’avoir pas encore entièrement examiné la plainte. Mais les deux entreprises se sont dites «surprises par le litige» étant donné que le vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 «est basé sur la technologie d’ARN messager exclusive de BioNTech et a été développé à la fois par BioNTech et Pfizer». Elles se sont dites prêtes à se défendre «vigoureusement» contre les allégations de la plainte de Moderna.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon