Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ottawa met fin à l’obligation vaccinale pour les voyageurs canadiens

Ottawa met fin à l’obligation vaccinale pour les voyageurs canadiens Le gouvernement canadien abrogera dès lundi prochain l’obligation pesant sur les voyageurs de fournir une preuve vaccinale contre la COVID-19 avant de prendre l’avion ou le train au pays, a annoncé le ministre des Transports, Omar Alghabra, mardi après-midi. Cela dit, Transports Canada précise que «l’exigence de vaccination de la plupart des ressortissants étrangers pour entrer au Canada, ainsi que les exigences de quarantaine et de dépistage pour les Canadiens qui n’ont pas reçu leur série de vaccins de base, demeurent en vigueur». «Tous les voyageurs entrant au Canada devront continuer de suivre toutes les exigences d’entrée y compris la vaccination et l’utilisation d’ArriveCAN» après quoi, ils pourront effectuer des trajets en avion ou en train aux quatre coins du pays sans devoir présenter leur preuve vaccinale de nouveau, a résumé M. Alghabra lors d’un point de presse sur la colline Parlementaire, mardi après-midi. D’autre part, les voyageurs devront s’assurer d’avoir une preuve de vaccination en main si leur pays de destination en demande une, a aussi précisé le ministre des Transports. Par ailleurs, les employeurs du secteur des transports sous réglementation fédérale ainsi que les fonctionnaires ne seront plus tenus dès lundi prochain de présenter une preuve vaccinale pour retourner au boulot, a aussi décidé Ottawa. Ces «ajustements» aux mesures sanitaires «se fondent sur les données probantes de la science», a insisté le ministre fédéral des Affaires intergouvernementales canadiennes, Dominic LeBlanc. Elles ne visent pas à réduire le temps d’attente dans les points d’entrée du pays, à commencer par les aéroports internationaux, selon lui. «Nous devons nous assurer d’être prêts pour un retour potentiel du virus à l’automne et notre meilleure protection pour la COVID-19 demeure la vaccination», a fait valoir M. LeBlanc.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus sur Le Devoir

Plus sur Le Devoir

image beaconimage beaconimage beacon