Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La tempête Bella malmène la France

logo de MétéoMédia MétéoMédia 2020-12-28 Julie Perreault

Pendant qu’ici, les systèmes dépressionnaires ménagent le Québec, l'Europe et particulièrement la France, sont aux prises avec des rafales et des accumulations de neige importantes provenant de la tempête Bella.

En bref :

  • Inondations côtières et fortes rafales
  • Jusqu’à 50 cm de neige par endroit
  • Vents, orages et risques d’inondations toujours d’actualité

Inondations côtières et fortes rafales

La dépression a débuté sur l’ouest du pays dimanche matin, soufflant de forts vents en provenance de l’ouest et du nord-ouest sur le golfe de Gascogne. Des rafales allant jusqu’à 110 km/h étaient attendues. Selon Enedis, la société gérant le réseau d’électricité en France, 25 000 foyers étaient toujours sans électricité lundi, en matinée. Au pire de la tempête, environ 34 000 clients ont été privés d’électricité.

D’après Météo-France, la rafale la plus forte a soufflé dans les Hautes-Pyrénées à 121 km/h. Ces vents ont déchaîné la mer et des alertes d’inondations côtières ont été émises, notamment pour le littoral ouest de la Corse. En Gironde, une bouée au large du Cap-ferret a enregistré une vague de 6,2 m de haut.

Plus de 50 cm de neige par endroit

La tempête a ensuite touché l’ouest du Massif central dimanche en fin d’après-midi, amenant avec elle de forts vents et d’importantes quantités de neige pour les localités à plus de 600 m d’altitude. Entre 20 à 30 cm de neige sont tombés sur les secteurs à plus de 1 000 m. d’altitude, et jusqu’à 50 cm pour ceux situés aux alentours de 1 500 m. Au moment d’écrire ces lignes, déjà 77 cm de neige étaient tombés dans le Massif de Sancy, de quoi donner envie à de nombreux Québécois qui attendent avec impatience la neige. Pour la journée de lundi, des épisodes de verglas étaient aussi attendus pour l’Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Lozère et le Puy-de-Dôme, situés plus au centre et au sud de la France. Cette neige a occasionné de multiples accidents et des embouteillages.

Lundi soir, quelques flocons tombaient même à Paris.

Vents, orages et risques d’inondation toujours d’actualité

Demain, Bella devrait se diriger vers le Danemark. Toutefois, des risques d’orages pour la zone côtière ouest sont toujours en vigueur et devraient le rester jusqu’à mardi matin, ainsi que des inondations potentielles dues à la pluie pour le sud-ouest. Une alerte de vigilance de niveau jaune devrait aussi se prolonger jusqu’à mardi pour les secteurs entre la Haute-Savoie et les Alpes maritimes, ainsi que pour les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. Les vents violents seront également encore présents mardi matin pour l’ouest et le centre de la France.

À VOIR ÉGALEMENT: Connaissez-vous les fleurs de glace ?

Publicité
Publicité

Plus de MétéoMédia

image beaconimage beaconimage beacon