Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Une sécheresse interminable frappe ce secteur

logo de MétéoMédia MétéoMédia 2022-04-03 Alexandra Giroux et Julie Perreault

Depuis plus d’un an, l’ouest des États-Unis subit une sécheresse importante sur son territoire. La situation a même été qualifiée d’extrême et d’exceptionnelle pour certains secteurs.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

L’hiver en est à ses derniers instants en Amérique du Nord. Pourtant, dans l’ouest du continent, qui aurait dû avoir un certain répit en matière d’aridité, la sécheresse continue de prospérer.

Un portrait peu enviable

Cette année, plusieurs feux de forêt ont éclaté dans l’ouest des États-Unis. Certains d’entre eux ont brûlé pendant des semaines avant d’être finalement contenus par les services d’urgence. L’apparition de nouveaux feux a aussi été recensée en décembre et en janvier dans ces secteurs.

Une responsable du California Department of Forestry and Fire Protection a indiqué en janvier dernier que ces événements étaient de plus en plus courants : « Il y a 10 à 15 ans, nous appelions cela la saison des incendies de Californie, où nous pouvions avoir des incendies, disons en juillet, qui duraient peut-être jusqu’en septembre ou octobre. Ce n’était que quelques mois. Maintenant nos incendies se prolongent jusqu’en décembre, puis en janvier ».

Depuis janvier 2022, plus de 90 000 hectares ont brûlé au Texas, soit plus du double de la superficie que le Québec perd par année en raison des feux de forêt.

© Fournis par MétéoMédia

Un manque d’eau criant

Par ailleurs, selon les données de l’organisme US Drought Monitor, environ 95,7 % de l’État du Texas est anormalement sec. Également, un peu plus de 40 % de l’État subit une sécheresse extrême ou une désignation plus élevée. Ce serait aussi le cas notamment pour la Californie, l’Oregon, le Montana, le Nevada, le Nouveau-Mexique et l’Oklahoma.

© Fournis par MétéoMédia

Mais selon l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, une sécheresse grave à exceptionnelle était présente dans certaines régions de l’ouest depuis l’été 2020, avant de s’étendre au sud des plaines et à la basse vallée du Mississippi.

© Fournis par MétéoMédia

Pour ne rien arranger : tous ces États américains du sud-ouest ont actuellement droit à un printemps avare de précipitations. Des anomalies notables ont été recensées du côté du Texas et du Colorado, entre autres.

© Fournis par MétéoMédia

Ailleurs dans l’est et à venir

Pendant ce temps dans l’est du continent, c’est un scénario complètement à l’opposé qui se déroule. Au cours des derniers mois, plusieurs systèmes généreux en précipitations sont d’ailleurs nés dans le sud-est des États-Unis pour ensuite terminer leur course au Québec.

Pour l’été 2022, il est encore trop tôt pour présumer de la situation. Mais avec l’actuel printemps plutôt sec dans l’ouest, cela regarde mal pour que la sécheresse se résorbe enfin.

À VOIR ÉGALEMENT : Un autre nuage de sable monopolise le ciel européen

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Publicité
Publicité

Plus de MétéoMédia

image beaconimage beaconimage beacon