Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Près d’un million de visites en moins aux urgences en 2020

Près d’un million de visites en moins aux urgences. Le chiffre frappe l’imagination et témoigne de l’ampleur de la crise vécue en 2020. Bien des Québécois ont évité les hôpitaux durant la pandémie, de crainte d’y contracter la COVID-19. Certains l’ont fait au prix de leur santé et même de leur vie, déplorent des médecins. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a enregistré une baisse de 906 039 visites dans les urgences du Québec entre avril 2020 et février 2021, comparativement à la même période l’année précédente, a appris Le Devoir. De 3 164 862, le nombre de visites a dégringolé à 2 258 823. Une diminution de 29 %, qui est loin de signifier que les Québécois sont en meilleure santé. Trop de patients ont tardé à se présenter aux urgences, de peur de contracter la COVID-19, selon la Dre ​Annie Lavigne, intensiviste à l’hôpital Charles-Le Moyne, situé à Greenfield Park. Comme cette dame, victime d’une douleur à la poitrine, décédée en fin de semaine, malgré les soins intensifs qui lui ont été prodigués, raconte-t-elle. « On a réussi à débloquer son artère, mais son état avait trop dégénéré. Elle ne s’est jamais réveillée après l’opération. » Selon la Dre Lavigne, cette femme aurait pu être sauvée si elle avait vu un médecin il y a quelques mois. « Elle était proche aidante, dit-elle, et elle est restée à la maison pendant des mois pour soigner son mari. »

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon