Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

En Valais, malgré l'urgence, on ne touche pas à Verbier

logo de Le Matin Le Matin 24.03.2020 lematin.ch

Les autorités admettent que Verbier est devenu un foyer épidémique, mais pas question de l'isoler. Un cas qui révèle toute l'ambiguïté de la lutte contre le coronavirus.

Ceux qui pensaient se réfugier dans leurs résidences en montagne pour échapper au virus, l'ont finalement apporté pour l'y faire circuler... © Keystone Ceux qui pensaient se réfugier dans leurs résidences en montagne pour échapper au virus, l'ont finalement apporté pour l'y faire circuler...

Il n'y a aucune raison de mettre en doute le constat des médecins de l'Entremont et du Val de Bagnes lorsqu'ils tirent bruyamment la sonnette alarme sur la multiplication des cas de coronavirus dans la région de Verbier. La station est un endroit cosmopolite qui brasse de nombreuses populations. Une des conséquences de l'épidémie est que bon nombre de résidents secondaires ont dû regagner les hauteurs valaisannes, pensant se mettre à l'abri.

Tourisme «as usual»?

Le résultat est qu'ils ne sont pas à l'abri du tout et que le virus y circule avec une certaine facilité. Mais qu'importe, on ne va pas s'alarmer pour autant! L'idée de confiner cette riche clientèle – soit que celle qui ne pourrait plus partir, et celle qui ne pourrait plus venir – paraît inconcevable à l'autorité valaisanne. Tourisme «as usual», ou presque, semble être la ligne à tenir. Un confinement serait sans doute aussi mauvais pour l'image.

Plusieurs foyers

Plus loin, du côté de Berne, l'Office fédéral de la santé publique semble fermer les yeux. Sans doute qu'il ne faudrait pas créer une polémique en Valais par les temps qui courent. Déjà que les conflits avec les cantons ont tendance à se généraliser. L'OFSP noie le poisson en disant qu'il existe plusieurs foyers de ce genre en Suisse, qui ne demandent pas de mesures particulières.

Tant d'efforts...

Le cas de Verbier est symptomatique de la polémique sur le confinement et des divergences de vues entre les milieux médicaux et politiques. Cela dit, il serait dommage que tous les efforts faits par chacun en ce moment deviennent sans effet parce qu'on laisse sa chance au virus, là où l'on sait pourtant qu'il faudrait le combattre!

Eric Felley

-

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Mehr Von Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon