Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La plus jeune victime suisse est un Genevois de 31 ans

logo de Le Matin Le Matin 29.04.2020 lematin.ch

Trois trentenaires romands sont morts du virus, selon Berne. Par contre les hospitalisations des plus jeunes ne sont pas exceptionnelles.

La plus jeune victime de la pandémie en Suisse avait 31 ans et 4 mois. Ici, un patient pris en charge aux HUG, à Genève. © Keystone La plus jeune victime de la pandémie en Suisse avait 31 ans et 4 mois. Ici, un patient pris en charge aux HUG, à Genève.

La plus jeune victime de l’épidémie de coronavirus en Suisse est désormais un jeune homme de 31 ans, décédé à Genève, selon les statistiques fédérales. Trois autres trentenaires sont morts du virus dans le pays, un à Genève, un dans le canton de Vaud et un en Argovie. La mort du Genevois de 31 ans a été enregistrée le 8 avril dans les données fédérales.

Longtemps, la plus jeune victime suisse du coronavirus a été présentée comme une Genevoise de 32 ans décédée au début de l’épidémie, le 11 mars. Il s’agissait d’une jeune femme «présentant des comorbidités sévères». L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a cependant «corrigé» son âge.

Trois jours avant son anniversaire

«Notre système calcule automatiquement l’âge du décès en faisant la différence entre les deux années de naissance et de décès en arrondissant vers l’année pleine inférieure», nous explique Grégoire Gogniat, porte-parole de l’OFSP. Qui précise qu’en l'occurrence cette victime de la pandémie «est en fait décédée trois jours avant son 32e anniversaire». Le triste record revient donc au jeune Genevois, «31 ans et 4 mois, le plus jeune décédé connu à ce jour», note Grégoire Gogniat.

Berne ne publie par contre pas d’informations sur les états de santé des victimes. En clair on ne sait pas si ces jeunes personnes souffraient de pathologies préexistantes, même si on peut l’imaginer.

Hospitalisations moins rares

Ces cas restent rarissimes, selon les statistiques. Ainsi, dans la classe d’âge suivante, les 40-49 ans, les statistiques fédérales ne recensent que deux décès: deux hommes au Tessin. Et pour les 50-59 ans, 28 morts sont à déplorer, dont deux en Valais et dans le canton de Vaud, un à Fribourg et cinq à Genève.

Précisons cependant que si les décès dans ces classes d’âge sont exceptionnels, les formes graves de la maladie le sont moins. Toujours selon les chiffres de Berne du lundi 27 avril, on dénombre 18 hospitalisations chez les 0-9 ans, 30 chez les 10-19 ans, 99 chez les 20-29 ans, 115 chez les 30-39 ans, 227 chez les 40-49 ans et 501 chez les 50-59 ans.

En tout près de 30% de toutes les hospitalisations recensées en Suisse concernent donc des personnes de moins de 60 ans.

Renaud Michiels

-

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Mehr Von Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon