Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Bâle prend la bonne route

logo de 20 Minutes 20 Minutes 21.10.2021 Valentin Schnorhk

En Conference League, les Rhénans sont déjà proches de sortir des poules. La victoire 3-1 contre l’Omonia Nicosie jeudi leur assure un joli matelas. Dans les autres groupes, la Roma et Tottenham ont été surpris.

La joie de Liam Millar et des Bâlois après le 1-0. © Marc Schumacher/freshfocus La joie de Liam Millar et des Bâlois après le 1-0.

Il faut peut-être déjà cocher la date du jeudi 9 décembre. À Bâle, en tout cas, on serait bien inspiré d’y penser déjà. C’est sans doute ce jour-là, à Saint-Jacques, que se décidera l’avenir en Conference League des Rhénans. Ce sera face à Qarabag, et il s’agira de déterminer qui terminera leader (et donc directement qualifié en 8es de finale) et 2e (pour disputer un «barrage» contre un 3e d’Europa League). Car ce jeudi, l’équipe de Patrick Rahmen s’est presque assurée de passer les poules, après sa victoire 3-1 contre l’Omonia Nicosie.

Il manque encore la référence arithmétique pour l’affirmer franchement. Mais avec six points d’avance sur le troisième à mi-parcours, le FCB est très bien engagé, en partageant la tête avec Qarabag. Une satisfaction. Mais on ne s’attendait pas à moins, vu le passif européen du club bâlois. Depuis son match nul contre les Azerbaïdjanais lors de la 1re journée, il est en tout cas au rendez-vous. Avec une domination globale. Ce fut encore le cas face à l’Omonia Nicosie ce jeudi.

L’instant de Cabral

On pourra toujours arguer que ce penalty concédé maladroitement par Eray Cömert et transformé par Jordi Gomez à la 26e minute avait remis les Chypriotes dans le match, mais ce fut une de leurs rares occasions. Bâle n’était pas transcendant, mais il était régulièrement dangereux, trouvant la faille dès la 19e. Un bel échange dans la surface entre Fabian Frei et Pajtim Kasami, ce dernier trouvant le poteau. L’ancien espoir de Liverpool pouvait alors surgir pour ouvrir le score.

Et puis, parce que c’est toujours ou presque ainsi avec Bâle cette saison, Arthur Cabral a bien sûr eu droit à son instant. Sans être spectaculaire pour cette fois, puisque c’est sur penalty que le Brésilien a marqué son but forfaitaire (41e). Les Rotblau en ont ajouté un troisième, par Edon Zhegrova en fin de match, après quelques légères frayeurs. Qu’importe, ces trois points supplémentaires constituaient l’objectif essentiel de la soirée. Et c’est dans un mois et demi, à condition de faire le travail lors des deux prochaines parties, que l’enjeu sera des plus sérieux.

Publicité
Publicité

Plus de 20 Minutes

image beaconimage beaconimage beacon