Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ces marques ont gagné le cœur des Suisses pendant la crise

logo de 20 Minutes 20 Minutes 10.06.2021 fpo/reg

Hamburgers végétaliens ou remèdes naturels ont particulièrement profité de la pandémie en termes de notoriété.

Les hamburgers végétaliens font l'objet d'un énorme battage médiatique. Le fabricant de substituts de viande Beyond Meat, avec ses hamburgers faits à base de pois au lieu de bœuf, est disponible en Suisse depuis deux ans et connaît un essor fulgurant. A tel point que les consommateurs ont désigné pour la première fois cette société vegan américaine comme «Marque de l'année» de Promarca, parmi 489 noms. La marque de remèdes naturels A. Vogel a obtenu la deuxième place.

L'association de marques Promarca a déjà décerné six fois le titre de la marque la plus digne de confiance sur la base d'une enquête auprès des consommateurs réalisée par Havas. Mais pour la première fois cette année, ce sont les marques les plus dynamiques qui ont été récompensées pour refléter les nouvelles tendances qui sont apparues pendant la crise. Pour effectuer ce classement, une marque a été considérée comme dynamique lorsqu'elle a gagné en popularité auprès de la population.

Plus de 4500 personnes en Suisse ont participé à l'enquête en répondant à des questions sur la perception des marques en termes de dynamisme et de confiance. Seules les marques membres de l'association ont été prises en considération et toutes ces entreprises vendent des produits dans le secteur des biens de consommation.

«Beyond Meat prend le pouls de l'époque»

Beyond Meat «est une marque passionnante, avec un grand potentiel de croissance, qui répond au pouls de l'époque et qui a aussi bon goût», a déclaré Anastasia Li, directrice générale de Promarca, à «20 Minuten». La société FFF Fresh & Frozen Food AG distribue depuis 2019 les burgers à base de plantes de la marque américaine sur le marché suisse. Pour Thomas Wirth, directeur général de la FFF, ce lancement a été une «étape importante» qui a contribué de manière décisive à ancrer durablement les alternatives modernes à la viande dans l'esprit des consommateurs.

Publicité
Publicité

Plus de 20 Minutes

image beaconimage beaconimage beacon