Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Des antispécistes revendiquent une action coordonnée

logo de 24 heures 24 heures 11.11.2018 Loïc Gebhard
Des antispécistes revendiquent une action coordonnée © (24 heures) Des antispécistes revendiquent une action coordonnée

Des militants antispécistes revendiquent la destruction d'installations de chasse en Suisse, en France et en Belgique.

Des cabanes de chasses saccagées, des miradors incendiés, un élevage détruit: selon le communiqué anonyme reçu par notre rédaction, c'est à une opération d'envergure que se seraient livrés plus d'une centaine de militants antispécistes durant la nuit de jeudi à vendredi dans trois pays différents. Contactée, la police cantonale vaudoise ne recense aucune plainte pour l'instant à ce sujet. Elle rappelle toutefois que le processus prend parfois du temps.

Dans leur message, les militants se félicitent ainsi d'une «action internationale coordonnée» contre la pratique de la chasse et «le système spéciste» en France, en Suisse et en Belgique. Photos à l'appui, ce ne seraient ainsi pas moins de 118 miradors, 10 cabanes, un élevage et plusieurs dizaines de pièges qui auraient été pris pour cibles par les antispécistes. Si l'on se fie à la carte transmise par les militants, une action visant un mirador aurait eu lieu en Suisse Romande, dans le canton de Vaud ou de Genève.

Les photos des installations vandalisées montrent aussi des graffitis visant les chasseurs ou proclamant «Stop spécisme». Le communiqué mentionne également la libération de 31 animaux. Selon les antispécistes, 117 militants auraient pris part à l'opération, qui constituerait «une simple entrée en matière».

Publicité
Publicité

Plus de 24 heures

image beaconimage beaconimage beacon