Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Et de trois pour Lausanne, enfin!

logo de 20 Minutes 20 Minutes 16.01.2022 Jérôme Reynard

Malgré une entame de match idéale, les Lions ont souffert pour battre Ambri, dimanche après-midi à la Vaudoise aréna (3-2).

Duel entre le Léventin Johnny Kneubühler et le Lausannois Benjamin Baumgartner. © Pascal Muller/freshfocus Duel entre le Léventin Johnny Kneubühler et le Lausannois Benjamin Baumgartner.

Il aura donc fallu attendre mi-janvier pour que le Lausanne HC enchaîne trois victoires de suite cette saison. Après GE Servette huit jours plus tôt et Berne vendredi soir, les Lions ont pris le meilleur d’Ambri dimanche après-midi à la Vaudoise aréna (3-2).

Cela ne doit pas être simple d’effectuer un déplacement de 300 kilomètres pour un match à 15h45. Les Léventins - et leur gardien titulaire, Damiano Ciaccio, remplacé dès la 8e par Benjamin Conz - ont en tout cas eu de la peine à entrer dans la rencontre. Le LHC en a profité pour ouvrir le score en power play, grâce à une jolie combinaison signée Martin Gernat et Jiri Sekac (6e 1-0). Puis même prendre deux longueurs d’avance lorsque le malheureux Tobias Fohrler a dévié dans ses propres buts un puck mis devant la cage par Guillaume Maillard (8e 2-0).

Mérité pour des Lausannois jusque-là supérieurs et autoritaires. Ceux-ci ont toutefois trop subi le réveil adverse par la suite. Tobias Stephan a d’abord veillé, en alignant les parades, notamment face à Steve Moses (10e) et en box play. Mais il a dû s’avouer vaincu devant Dominic Zwerger, parfaitement servi par Inti Pestoni (27e 2-1).

Kenins surnuméraire

De quoi potentiellement commencer à douter, d’autant que Moses a eu un puck de 2-2 dans la foulée. Heureusement pour les Lions, ils ont pu compter sur l’indiscipline léventine pour refaire le break, quelques secondes après la fin d’une deuxième pénalité consécutive. C’est Benjamin Baumgartner, préféré dimanche à Ronalds Kenins (surnuméraire) dans le troisième trio, qui a trouvé la faille derrière une magnifique ouverture de Lukas Frick (34e 3-1).

Brouillons dans le jeu, les hommes de John Fust sont restés sous la menace de leurs adversaires, qui ont à nouveau réduit l’écart à la 51e, par l’intermédiaire d’un Moses cette fois en réussite (3-2). Lausanne a passé la fin du match sous pression, mais il a tenu bon, avec la contribution de son dernier rempart Tobias Stephan.

Mardi aux Vernets

Au bout du compte, sans briller, le LHC a réalisé une bonne opération en vue des (pré)play-off, en prenant encore plus ses distances avec la 11e place. Peut-être que sa nouvelle série positive lui permettra désormais de monter en puissance. Il le faudra sans doute pour ramener quelque chose de Genève, mardi, sur la glace de l’équipe en forme du moment.

Lausanne - Ambri 3-2 (2-0 1-1 0-1)

Vaudoise aréna, 5555 spectateurs.

Arbitres: MM. Hebeisen, Fluri; Stalder, Huget.

Buts: 6e Sekac (Gernat, Genazzi/5c4) 1-0, 8e Maillard (Genazzi, Holdener) 2-0, 27e Zwerger (Pestoni) 2-1, 34e Baumgartner (Frick) 3-1, 51e Moses 3-2.

Lausanne: Stephan; Heldner, Frick; Glauser, Genazzi; Marti, Gernat; Krueger; Paré, Fuchs, Sekac; Riat, Bertschy, Almond; Baumgartner, Emmerton, Bozon; Jäger, Maillard, Douay; Holdener. Entraîneur: John Fust.

Ambri: Ciaccio (8e Conz); Fora, I. Dotti; Hietanen, Burren; Fohrler, Fischer; Hächler, Z. Dotti; Trisconi, Kostner, Bianchi; Bürgler, Heim, Kneubuehler; Moses, Regin, Zwerger; Pestoni, Grassi, McMillan. Entraîneur: Luca Cereda.

Pénalités: 5x2’ contre Lausanne; 5x2’ contre Ambri.

Notes: Lausanne sans Frolik ni Kenins (surnuméraires). Ambri sans D’Agostini, Cajka, Dal Pian, Incir, Neuenschwander ni Pezzullo (blessés). 58’21 Ambri demande un temps mort et joue sans gardien jusqu’à 59’19 puis de 59’47 à la fin du match.

Publicité
Publicité

Plus de 20 Minutes

image beaconimage beaconimage beacon