Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Lara Gut-Behrami se reprend, Sofia Goggia réussit le doublé

logo de Keystone-ATSKeystone-ATS 23.01.2021
© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

Lara Gut-Behrami s'est bien reprise en se classant 2e lors de la seconde descente de Crans-Montana. La victoire est encore allée à Sofia Goggia, alors qu'Elena Curtoni complète le podium.

Il fallait parler italien pour monter sur le podium de cette deuxième descente sur la piste du Mont-Lachaux. Et Lara Gut-Behrami a été la seule à briser l'hégémonie transalpine avec une deuxième place totalement en phase avec son niveau dans la discipline. Le duel Gut-Behrami-Goggia était attendu puisque les deux femmes sont les seules à s'être imposées depuis 2019. Cinq courses et trois succès pour l'Italienne contre deux en faveur de la Tessinoise.

Sur une piste dure en raison des températures négatives, les deux femmes se sont livré un magnifique duel. Lara Gut-Behrami a été très rapide sur le haut, mais il lui a manqué un petit quelque chose sur le bas. Elle échoue finalement à 0''27 de Goggia. L'Italienne est la seule femme à être descendue sous les 1'28. Elle signe son quatrième succès de suite en descente cette saison et consolide son dossard rouge de leader de la discipline.

Les vedettes de l'équipe de Suisse ont été bien plus solides avec la 8e place de Corinne Suter et la 10e de Michelle Gisin. Cinquième et meilleure Suissesse la veille, Jasmine Flury a dû se contenter de la 14e place. La surprise est cette fois venue d'une autre Suter, Jasmina. Longtemps à la lutte pour une place sur le podium, la Schwytzoise de 25 ans a pris la 6e place et obtenu sa qualification pour les Championnats du monde.

Deuxième la veille, Ester Ledecka n'a pas rallié l'arrivée après avoir embrassé les filets de sécurité. La Tchèque s'en est sortie sans trop de mal hormis peut-être un souci à un bras. Si elle ne peut pas prendre part au Super-G de dimanche, la championne olympique pourrait perdre de précieux points dans sa lutte pour le globe de la spécialité avec une Lara Gut-Behrami qui a toutefois souffert du dos et du bassin samedi.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon